Tokyo 2020 à un an de l’ouverture des Jeux Paralympiques

HAUT : (de gauche à droite) Yuriko Koike, Gouverneur de Tokyo; Mitsunori Torihara, Président du Bureau, Association Handi-sport japonaise, Comité Paralympique japonais; Markus Rehm, Saut en longueur; Yoshihide Suga, Secrétaire en chef du Cabinet; Yoshiro Mori, Président de Tokyo 2020   BAS: (de gauche à droite), Shingo Kunieda, Tennis-Fauteuil; Duane Kale, Vice-Président, Comité International Paralympique; Yui Kamiji, Tennis-Fauteuil
HAUT : (de gauche à droite) Yuriko Koike, Gouverneur de Tokyo; Mitsunori Torihara, Président du Bureau, Association Handi-sport japonaise, Comité Paralympique japonais; Markus Rehm, Saut en longueur; Yoshihide Suga, Secrétaire en chef du Cabinet; Yoshiro Mori, Président de Tokyo 2020 BAS: (de gauche à droite), Shingo Kunieda, Tennis-Fauteuil; Duane Kale, Vice-Président, Comité International Paralympique; Yui Kamiji, Tennis-Fauteuil

Tokyo 2020 a marqué l’occasion avec un week-end chargé en événements dans toute la ville avant la cérémonie protocolaire au NHK Hall le dimanche 25 août.

Voici les meilleurs moments du week-end.

Compte à rebours

L’événement au Parc Yoyogi dans le quartier de Shibuya a permis de voir des exhibitions d’athlètes, des expériences sportives et des stations pour le plaisir des familles.« One Year To Go » (en français : ll reste un an)co;pte

Les visiteurs ont pu s’essayer à deux des vingt-deux sports paralympiques : le basket fauteuil et la boccia. La flamme des Jeux Paralympiques Tokyo 2020 était également exposée, avec l’option pour les spectateurs de prendre une photo avec la torche multicolore.

Le sauteur en longueur allemand de 31 ans Markus Rehm, double médaillé d’or paralympique, a tenté de battre son propre record mondial T64 de 8,48m et y est parvenu à son troisième essai, atteignant 8,50m.

Le triple champion paralympique Markus Rehm lors de son saut pour battre son propre record (non-officiel)
Le triple champion paralympique Markus Rehm lors de son saut pour battre son propre record (non-officiel)
Tokyo 2020 / Ryo ICHIKAWA

« J’ai pu sauter aussi loin aujourd’hui grâce à votre soutien, donc j’espère que vous viendrez tous aux Jeux Paralympiques l’an prochain, parce qu’il va y avoir des performances incroyables », a déclaré Rehm. 

Même si le record n’est pas officiel, il met le médaillé d’or de Rio 2016 dans les meilleures conditions un an avant l’ouverture des Jeux Paralympiques de Tokyo 2020. 

David Behre, coéquipier de Rehm et médaillé d’or du 4x100m à Rio 2016, était également présent.

David Behre en pleine course lors de l'événement « One Year to Go » au Yoyogi Park.
David Behre en pleine course lors de l'événement « One Year to Go » au Yoyogi Park.
Tokyo 2020 / Ryo ICHIKAWA

Le Japonais Shingo Kunieda, qui a gagné l’or à Pékin en 2008 et Londres en 2012, et Yui Kamiji, médaillé de bronze à Rio en 2016 ont également démontré qu’ils sont deux des meilleurs joueurs de tennis-fauteuil au monde.

La cérémonie « One Year To Go »

La cérémonie « One Year To Go » (en français : ll reste un an) pour les Jeux Paralympiques Tokyo 2020 s’est tenue au NHK Hall en présence de délégués, officiels de l’amnassade, athlètes et d’un public nombreux.

Le 25 août 2020, Tokyo entrera dans l‘histoire en devenant la première ville à accueillir deux Jeux Olympiques d’été, après avoir inauguré la seconde édition en 1964.

« Ce sera une première historique, jamais une ville n’a accueilli deux éditions des Jeux Paralympiques », a confirmé le Président de Tokyo 2020 Yoshiro Mori.

« Et c’est précisément parce que c’est la deuxième fois qu’il est important pour nous de déployer tous les efforts possibles – autant que pour les Jeux Olympiques- pour faire des Jeux Paralympiques un grand succès. »

Le Vice-Président du Comité International Paralympique Duane Kale considère que les Jeux Paralympiques pourraient avoir un impact à long terme sur la ville de Tokyo et la société japonaise, notamment grâce aux efforts gouvernementaux en matière d’accessibilité et d’intégration.

Le Vice-Président du CIP Duane Kale lors de son discours à la cérémonie « One Year To Go »
Le Vice-Président du CIP Duane Kale lors de son discours à la cérémonie « One Year To Go »

« Tous les ingredients pour que les Jeux Paralympiques de Tokyo soient incroyables sont réunis – des disciplines spectaculaires, des sites incroyables, des milliards de téléspectateurs et des millions de spectateurs », a déclaré Kale.

« C’est pourquoi je suis persuadé que Tokyo 2020 va surpasser Londres 2012 et aura plus d’impact sur la transformation de la société que tous les Jeux Paralympiques précédents. »

Les médailles des Jeux Paralympiques de Tokyo 2020

Le design des nouvelles médailles paralympiques a été officiellement dévoilé lors de la cérémonie« One Year To Go ». Tout comme les médailles des Jeux Olympiques Tokyo 2020, les médailles paralympiques ont été faites à partir de métaux recyclés de téléphones mobiles et autres instruments électroniques donnés par le public.

Les médailles paralympiques de Tokyo 2020
Les médailles paralympiques de Tokyo 2020
Tokyo 2020 / Uta MUKUO

Le nouveau design est inspiré des « Kaname » des éventails traditionnels japonais, soit le point bas de l’éventail (la rivure), qui tient joints toutes les branches de l’éventail, symbolisant les athlètes paralympiques unissant tous les peuples quels que soient les nationalités ou ethnies. 

Les mots « Tokyo 2020 » seront également gravés en Braille sur les médailles, tandis que pour la première fois de l’histoire, une série de fentes ont été taillées sur les tranches des médailles – une pour l’or, deux pour l’argent, trois pour le bronze- pour permettre aux athlètes malvoyants d’identifier les médailles plus facilement.

L’uniforme des porteurs de la torche dévoilé

Lors de la cérémonie, les uniformes des porteurs de la torche lors du relais de la flamme paralympique Tokyo 2020, ont également été dévoilés. 

Basé sur le concept du relais de la flamme « Partage la Lumière » tout en incorporant le design de Tokyo 2020, les uniformes symbolisent les nouveaux partenariats entre êtres humains et entre être humains et la société. 

Lors du relais, des flammes seront allumés séparément dans les 47 préfectures du Japon, ainsi qu’à Stoke Mandeville, le lieu de naissance du mouvement paralympique.

Les ambassadeurs officiels du relais de la flamme Tokyo 2020 Satomi Ishihara, Sandwich Man et le designer et athlète Aki Taguchi
Les ambassadeurs officiels du relais de la flamme Tokyo 2020 Satomi Ishihara, Sandwich Man et le designer et athlète Aki Taguchi

Les flammes seront ensuite regroupées en une seule flamme à Tokyo avant la cérémonie d’ouverture des Jeux Paralympiques Tokyo 2020.  

« L’idée derrière ce design est que ces flammes se regroupant depuis tous les coins du Japon sont représentées par le modèle traditionnel à carreau, « ichimatsu », qui est considéré comme un symbole de bonne fortune au Japon », a expliqué Daisuke Obana, Directeur du design de l’uniforme.

Let's 55 Go! Go!

Samedi 24 août, des milliers de visiteurs au Gymnase de Sumida City ont pu prendre part à un événement special, « Let's 55 Go ! » (en français : c'est parti pour les 55 !). Les familles ont pu admirer des athlètes paralympiques japonais et internationaux montrer leur sport (15 d’entre eux), dont la boccia, le volley-ball assis et le basket-fauteuil.

Une fan au côté de Someity, la mascotte paralympique de Tokyo 2020
Une fan au côté de Someity, la mascotte paralympique de Tokyo 2020
Tokyo 2020 / Uta MUKUO