Plus de la moitié des sites permanents sont prêts

Le Centre de canoë-kayak de Slalom Kasai a été inauguré officiellement le 6 juillet
Le Centre de canoë-kayak de Slalom Kasai a été inauguré officiellement le 6 juillet

L’ouverture du Centre de Canoë de Slalom Kasai illustre le niveau de préparation de Tokyo 2020. 

Plus de la moitié des sites permanents de Tokyo 2020 sont prêts à plus d’un an de l’ouverture des Jeux Olympiques, prouvant que la préparation des Jeux est en bonne voie. C’est dès lors confiant que le Comité d’Organisation se prépare à l’événement « 1 an avant les Jeux ! ». 

Les Jeux de Tokyo 2020 utiliseront 43 sites au total : huit sites permanents, 25 sites existants et 10 sites temporaires. La mise en place de tous les sites progresse comme prévu.

Organisation responsable Plan d'achèvement % achevé* Musashino Forest Sport Plaza Gouvernement Métropolitain de Tokyo (GMT) Mar 2017 Terminé Terrain de tir à l'arc du parc de Yumenoshima GMT Fév. 2019 Terminé Canal de la Forêt de la Mer GMT Mai 2019 Terminé Centre de slalom de canoë-kayak de Kasai GMT Mai 2019 Terminé** Stade de hockey d'Oi GMT Juin 2019 Terminé Stade Olympique Conseil du Sport du Japon Nov. 2019 90% Arena d’Ariake GMT Déc. 2019 83% Centre aquatique de Tokyo GMT Fév. 2020 75%

* Le parcours du slalom de canoë-kayak est terminé, le bâtiment attenant sera fini plus tard

Un site de classe mondiale

Le Centre de canoë-kayak de Slalom Kasai est le dernier site à avoir été inauguré. Il accueillera les compétitions de slalom de canoë-kayak. Construit par le Gouvernement métropolitain de Tokyo, c’est le tout premier parcours artificiel au Japon.

Le Centre de canoë-kayak de Slalom Kasai a été inauguré officiellement le 6 juillet
Le Centre de canoë-kayak de Slalom Kasai a été inauguré officiellement le 6 juillet

Le parcours de compétition est long de 200 mètres environ ; On trouve également un parcours d’entraînement et une aire d’arrivée. Des tribunes temporaires seront installées pour les Jeux, pour une capacité de quelque 7500 spectateurs.

Les athlètes rament contre le courant lors d’une démonstration au Centre de canoë-kayak de slalom Kasai
Les athlètes rament contre le courant lors d’une démonstration au Centre de canoë-kayak de slalom Kasai

Lors des Jeux Olympiques Tokyo 2020, quatre compétitions se tiendront sur six jours : le kayak (K-1) hommes et femmes et le canoë individuel (C-1) hommes et femmes. Les compétitions de slalom de canoë-kayak consistent en des descentes chronométrées comprenant vingt portes faites de deux poteaux suspendus, dans lesquelles le canoéiste doit passer mais sans toucher les poteaux.

Plusieurs de ces portes sont positionnés à contre-courant, obligeant le canoéiste à ramer à remonter le courant, ce qui demande une force et une habileté considérables. C’est un sport extrêmement visuel car les incidents de course sont perpétuels.

« Ca a été vraiment très impressionnant de voir le développement du Centre de canoë-kayak de slalom Kasai et maintenant nous voilà avec un site de classe mondiale qui accueillera les meilleurs canoéistes de la planète l’an prochain pendant les Jeux », a commenté le Président de la Fédération Internationale de Canoë, Jose Perurena. 

« Ce n’est pas seulement la voie de slalom qui est incroyable. Les efforts consentis pour assurer une expérience unique aux spectateurs et aux médias sont aussi remarquables, ce qui garantira des Jeux mémorables pour tous les gens impliqués ». 

« Au nom de la Fédération Internationale de Canoë, je félicite tous ceux qui ont contribué au développement de ce site fantastique. Et je sais que je parle au nom de toute la communauté du canoë quand je dis que nous sommes très impatients de montrer notre sport au Centre de canoë-kayak de slalom Kasai. Je suis convaincu que ce sera l’un des meilleurs sites olympiques de l’histoire. »

L’inauguration

Cérémonie d’inauguration pour l’ouverture du Centre de canoë-kayak de slalom Kasai
Cérémonie d’inauguration pour l’ouverture du Centre de canoë-kayak de slalom Kasai

Une cérémonie d’ouverture s’est tenue en présence du Gouverneur de Tokyo Yuriko Koike et du Président de la Fédération japonaise de canoë Shoken Narita. Takuya Haneda, médaillé de bronze à Rio 2016 en canoë et premier canoéiste asiatique à remporter une médaille Olympique, était également présent ainsi que d’autres athlètes olympiques japonais.

La cérémonie a été suivie par des démonstrations de slalom en canoë et de rafting, à commencer par Takuya Haneda. « Je suis honoré d’être le premier athlète à avoir ouvert ce parcours », a-t-il déclaré.

“C’est un parcours techniquement difficile et parfait pour une compétition olympique. C’est aussi remarquable que le site soit si facilement accessible depuis le centre de Tokyo. Je pense que c’est le meilleur parcours du monde et je vais faire de mon mieux pour me qualifier pour participer à la course des Jeux l’an prochain », a ajouté l’athlète japonais.

Après les Jeux de Tokyo 2020, le parcours sera utilisé pour des compétitions nationales et internationales de canoë.

Le Centre de canoë-kayak de slalom Kasai sera également ouvert au public, qui pourra ainsi profiter des loisirs et sports d’eau vive, dont le canoë et le rafting. Parfaitement intégré dans le quartier, le site est adjacent au Parc Kasai Rinkai, desservi par une navette fluviale et où l’on trouve une Grande Roue et une zone de barbecue : l’endroit parfait pour une sortie en famille, en somme !

Canoe boats on the Kasai Canoe Slalom Centre.
Canoe boats on the Kasai Canoe Slalom Centre.