Nouveau record du monde pour Warholm aux Impossible Games

Le Norvégien Karsten Warholm
Le Norvégien Karsten Warholm

Le champion du monde du 400 m haies a été impressionnant lors du meeting virtuel, qui compte habituellement pour la Diamond League. Jakob Ingebrigtsen a quant à lui établi le record d’Europe du 2 000 m. 

Karsten Warholm a établi un nouveau record du monde du 300 m haies lors des Impossible Games ce jeudi (11 juin).

En courant contre la montre dans le couloir n°7, devant peu de public en raison des restrictions liées au COVID-19, le double champion du monde en titre du 400 m haies a surgi des starting blocks pour enregistrer un chrono de 33,78 secondes, 70 dixièmes de secondes de plus que la précédente marque. 

L’équipe Ingebrigtsen a remporté la deuxième épreuve sur la piste, le 2000 m par équipe masculin, contre l’équipe Cheruiyot qui courait en même temps à Nairobi. 

En véritable leader, le champion d’Europe Jakob Ingebrigtsen a établi un nouveau record européen. 

Le recordman du monde du saut à la perche a quant à lui remporté l’épreuve de saut à la perche dans un duel palpitant contre le champion olympique de Londres 2012 Renaud Lavillenie.

Warholm en patron

La tentative de Karsten Warholm était l’épreuve phare de cet événement pensé pour la télé, avec des distances inhabituelles et des courses dans différents endroits.

Le favori local courrait seul lors du 300 m haies. Il est parti très vite, avec une très longue foulée propre aux sauteurs en hauteur, avant d’aborder le premier obstacle.

Sa foulée était différente de son habitude, mais le coureur de 24 ans a pu franchir les haies à la perfection et maintenir son rythme jusqu’à la fin. 

Son chrono était de 33,78 secondes, 70 dixièmes de secondes plus rapide que la précédente marque de Chris Rawlinson établie en 2002.

Les frères Ingebrigtsen impressionnants 

Avant d’attaquer le 2 000 m par équipe, Filip Ingebrigtsen a d’abord battu le record national du 1 000 m, qui était la propriété du champion olympique du 800 m norvégien Vebjorn Rodal.

Assisté de trois meneurs, Filip a finalement terminé seul en 2:16:48, trois dixièmes de secondes de moins que la précédente marque. 

Un peu plus tard, l’équipe Ingebrigtsen, composée des trois frères et de deux autres athlètes norvégiens, a couru à Oslo et l’équipe Cheruiyot, composée de cinq membres du club d’athlétisme de Rongai avec notamment le champion du monde en titre du 1 500 m Timothy Cheruiyot et le champion du monde 2017 Elijah Manangoi, qui couraient dans le stade national de Nairobi au Kenya.

En plus de courir à environ 2 000 m d’altitude, les Kenyans devaient courir sous la pluie et le vent. Ils étaient toujours en retard par rapport à l’équipe « à domicile ».

Le chrono final était établi en faisant la moyenne des trois meilleurs coureurs. Filip devait donc rester dans les pas de Jakob et Henrik Ingebrigtsen. 

C’est ce qu’il a fait et c’est finalement Jakob qui a terminé premier en 4:50:01 en battant au passage le record d’Europe du Britannique Steve Cram.

Les deux meilleurs perchistes au monde

Le concours du saut à la perche opposait les deux meilleurs perchistes au monde dans un duel à distance : Renaud Lavillenie et Mondo Duplantis. 

Le champion olympique de Londres 2012 a d’ailleurs pu regarder l’épreuve devant sa télévision car il a pré-enregistré ses sauts mardi, dans son jardin à Clermont-Ferrand, que les organisateurs ont intégré à la compétition en direct.

Lavillenie a échoué deux fois, à 5,36 m et 5,51 m, mais il s’est rattrapé avec un 5,81 m sur son premier essai.

Duplantis, qui a battu le record du monde de Lavillenie en février avec un saut à 6,18 m à Glasgow, a immédiatement répondu mais les deux hommes ont échoué deux fois à 5,86 m. 

Mais Duplantis a finalement franchi cette barre sur son dernier essai.

Les autres résultats

Le champion du monde du disque a remporté l’épreuve avec un lancer à 65,92 m contre son compatriote suédois Simon Pettersson.

La médaillée d’argent de Rio 2016 en 400 m haies Sara Slott Petersen a remporté le 300 m haies en prenant le meilleur sur Amalie Iuel et Lea Sprunge en 39,42 s. 

La Norvégienne Line Kloster a battu le record national du 200 m haies en 26,11 s, devant Annimari Korte et Nooralotta Neziri.

La championne olympique de ski de fond et dix fois championne du monde Therese Johaug a battu son record personnel sur 10 000 m. L’athlète de 31 ans, qui a remporté le titre national en août dernier, a couru seule en 31:40:67.

En lancer du poids, c’est Marcus Thomsen qui s’est imposé avec 31,03 m.

Par Olympic Channel