Mondial 2021 : la France rencontre l’Algérie pour débuter le tour principal

Le Caire, ÉGYPTE - 18 janvier 2021 : Le pivot français Luka Karabatic sur un tir contre la Suisse lors du tour préliminaire des Championnats du monde de handball 2021.
Le Caire, ÉGYPTE - 18 janvier 2021 : Le pivot français Luka Karabatic sur un tir contre la Suisse lors du tour préliminaire des Championnats du monde de handball 2021.

L'Algérie a rempli son objectif en se qualifiant pour le tour principal du Mondial de handball. Elle rencontre la France, qui reste sur trois victoires consécutives, le 20 janvier pour son premier match dans le Groupe 1.

Pour son premier match dans un tour principal de Championnats du monde de handball depuis 2001, l'Algérie va rencontrer la France, mercredi 20 janvier. Les deux équipes ne sont sont plus rencontrées depuis 2003, où l’Algérie avait terminé troisième du tournoi de Paris Île-de-France, remporté par la France.

Un duel au sommet pour les Fennecs, qui sont parvenus à se qualifier grâce à une victoire contre le Maroc lors de leur match d'ouverture (24-23). L'équipe entraînée par le Français Alain Portes, qui connaît bien son prochain adversaire pour avoir notamment entraîné l'équipe nationale féminine de 2013 à 2015, a ensuite enchaîné sur deux défaites face à l'Islande et au Portugal. Mais l'objectif de qualification a été rempli.

« Je suis satisfait de la performance des joueurs, malgré la défaite contre le Portugal », déclarait le sélectionneur de l’Algérie après le premier tour. « Leur attitude pendant le match était bonne. Notre défense était solide et nous avons bien joué. »

Les Bleus ont retrouvé un visage conquérant

Du côté français, c’est un état d’esprit conquérant retrouvé qui est à relever et, surtout, les victoires. Le nouveau sélectionneur Guillaume Gille, qui a pris les rênes des Bleus en janvier 2020 après l’Euro 2020 où la France n’était pas parvenue à se qualifier pour le tour principal, dirige sa première compétition internationale. Juste avant le Mondial, la France avait eu du mal face à la Serbie lors des deux rencontres de qualification à l’Euro 2022 (5 et 9 janvier, une défaite et un match nul).

Mais dès le premier match en Egypte, les Bleus ont affiché un caractère conquérant en dominant la Norvège, l’adversaire le plus redouté de leur Groupe E (28-24). Une victoire obtenue notamment grâce à un exceptionnel Kentin Mahé (9 buts) et une performance XXL du gardien aixois Wesley Pardin, auteur de 19 arrêts.

Préféré à Vincent Gérard avant le match, Pardin a ainsi montré que peu importe le gardien, les buts de la France allaient être difficiles à franchir.

Une victoire logique face à l’Autriche (35-28) s’en est suivie, avant d’éprouver des difficultés à prendre le dessus sur la Suisse (25-24), invitée de dernière minute suite au forfait des États-Unis. Dans cette rencontre, Vincent Gérard a suivi les pas de Pardin en enchaînant les parades.

« Montrer que nous sommes capables de bien nous reprendre »

Désormais dans le Groupe 1 du tour principal, la France et l’Algérie vont se rencontrer avant de défier le Portugal et l’Islande, ainsi que la Norvège et la Suisse. Seules les deux premiers du groupe se qualifieront pour les quarts de finale.

Pour Kentin Mahé, les Bleus devront trouver les clés pour percer une défense algérienne particulière.

« Même si l’Algérie a utilisé une défense étagée face à l’Islande, ce dispositif est aujourd’hui moins flagrant », constate le demi-centre de Veszprém. « C’est certainement dû à la présence d’un entraîneur français et à une culture du jeu différente avec des joueurs qui évoluent en Europe, notamment en France. Mais la volonté de défendre homme à homme est toujours présente dans leur dispositif. »

S’il se méfie des individualités comme l’arrière gauche de Toulouse Abdi Ayoub, « en très grande forme dans ce Mondial », et de son homologue Messaoud Berkous qui « tente, ose et shoote bien », Mahé souligne le collectif algérien qui va tout donner.

« Le point fort de l’équipe algérienne, c’est aussi sa dynamique et l’engouement collectif qu’elle peut mettre. Elle devient alors difficilement maîtrisable car une vraie force collective se dégage. Cette équipe vise à engranger de l’expérience sur la scène internationale. Face à nous il faut s’attendre à une énergie décuplée tandis que nous restons sur une prestation en demi-teinte (face à la Suisse, ndlr). On aura aussi à cœur de montrer qu’il ne s’agissait que d’une alerte et que nous sommes capables de bien nous reprendre. »

Montée en puissance de l’Algérie

Cette rencontre s’inclut dans la perspective de progression de l’équipe algérienne, qui disputera le tournoi de qualification olympique en mars prochain en Allemagne (contre l’Allemagne, la Suède et la Slovénie). Mais pour ce Mondial, Alain Portes a désormais un nouvel objectif.

« Nous devons jouer de manière vigoureuse et solide lors du tour principal et continuer notre développement. Nous devons jouer en équipe et nous avons l'ambition de continuer la compétition. »

De son côté, le demi-centre algérien Moustapha Hadj Sadok compte sur une montée en puissance de son équipe. 

« Nous sommes maintenant qualifiés pour le tour principal et nous serons meilleurs pour les prochains matchs. Nous espérons que la chance sera avec nous cette fois-ci. »

Rendez-vous mercredi 20 janvier à 18h (UTC+1) pour France - Algérie !