Momota Kento a pensé à tout abandonner après un accident 

Le Japonais Momota Kento tire contre le Chinois Shi Yuqi lors de la finale du simple masculin, le 7e jour des Championnats du monde Total BWF, au Parc des sports des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Nanjing, le 5 août 2018 à Nanjing, en Chine.  (Photo par Lintao Zhang/Getty Images)
Le Japonais Momota Kento tire contre le Chinois Shi Yuqi lors de la finale du simple masculin, le 7e jour des Championnats du monde Total BWF, au Parc des sports des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Nanjing, le 5 août 2018 à Nanjing, en Chine. (Photo par Lintao Zhang/Getty Images)

Numéro un mondial de badminton, MOMOTA Kento parle à nouveau d'or aux Jeux Olympiques à domicile après avoir récupéré d'un grave accident et d'une opération chirurgicale.

Le rêve olympique est toujours aussi vif pour la superstar japonaise Momota Kento.

Victime d'un accident de la route en janvier dans lequel le conducteur du véhicule a perdu la vie, Momota a dû être opéré en février pour une fracture de l'orbite oculaire et vient de dévoiler aux journalistes de Tokyo les raisons pour lesquelles il a failli abandonner ce sport.

« À l'époque, j'ai pensé à tout abandonner, a déclaré le jeune homme de 25 ans. Après mon accident, je ne pouvais plus du tout bouger et je m'efforçais de retrouver ma forme. Ensuite, j'ai eu un problème aux yeux et je me demandais si je devais me faire opérer ou non ».

Mon moral était presque anéanti

Mais les encouragements et le soutien de ses amis, de sa famille et de ses fans l'ont motivé à continuer et à se remettre en quête d'une médaille d'or aux Jeux de Tokyo en 2020.

« Après les mots d'encouragement que j'ai reçus, je veux viser une médaille d'or », a-t-il déclaré.

Toujours numéro un mondial, bien qu'il soit hors jeu depuis janvier, Momota n'a pas fixé de date pour son retour, attendu en mai.

Kento Momota, Mr. Invincible
02:38

L'accident

Quelques heures après avoir remporté le Malaysia Masters le 13 janvier, le van qui transportait Momota à l'aéroport de Kuala Lumpur a percuté l'arrière d'un camion.

Le conducteur a été tué et deux officiels de l'équipe japonaise ont également été blessés.

Le double champion du monde japonais en titre a subi des blessures au visage dans l'accident, notamment des lacérations de la peau et des fractures des os.

« C'est un miracle absolu pour lui d'être en un seul morceau après un tel accident », a déclaré plus tard le secrétaire général de la Nippon Badminton Association, ZENIYA Kinji.

Croyant à l'origine qu'il serait absent pendant deux mois, Momota a appris par la suite qu'il devrait être opéré pour une fracture de l'orbite en février.

Quand il lui a été demandé s'il avait eu peur de ne plus jamais jouer, il n'a pas esquivé : « J'y ai pensé. Combien de temps cela va durer ? me demandais-je. Il y a eu des moments où mon moral était presque anéanti. »

Rétablissement

De retour à l'entraînement début février, les espoirs de Momota d'un retour au All England Open de mars à Birmingham ont été anéantis par une fracture de l'orbite oculaire qui l'a laissé avec une mauvaise vue. Après une opération réussie, il est de retour à ce qu'il fait de mieux et rêve à nouveau à la gloire.

Il s'est dit ravi que sa vision soit toujours aussi bonne et a repris l'entraînement avec son club (NTT East) depuis le 29 février. « Je n'ai jamais arrêté le badminton pendant aussi longtemps. J'aime beaucoup frapper les volants. Je m'entraîne dur à nouveau !" confie-t-il.

Sa force et ses mouvements reviennent progressivement. « Je sens que je retrouve la précision de mes mouvements », explique-t-il.

Mais quand reviendra-t-il à la compétition ?

Retour à la compétition

Le champion du monde en titre est resté prudent lorsqu'on l'a interrogé sur la date de son retour.

« Franchement, je ne peux pas jouer en ce moment », a-t-il déclaré. « Je ne peux pas voir plus loin que ce premier objectif de pouvoir participer aux Jeux. »

« Bien sûr, les Jeux Olympiques de Tokyo me trottent dans la tête », admet-il. Mais il veut faire son retour au bon moment.

« Le problème auquel je dois faire face maintenant, c'est que chaque fois que je suis sur le terrain, je veux entrer dans le vif du sujet. Je dois m'assurer que j'y vais progressivement. Si je me précipite et que j'en fais trop, je risque de me blesser et de ne pas pouvoir jouer. Je veux avoir un peu plus de marge d'erreur. Je veux revenir plus fort que jamais. Je veux travailler plus dur que jamais. »

Momota pourrait revenir pour la Thomas & Uber Cup, le championnat du monde de badminton par équipe, à Aarhus au Danemark, à la mi-mai, même si un objectif plus réaliste pourrait être l'Open de Thaïlande Super 500 début juin.

Pour lui, la course contre la montre pour Tokyo 2020, qui commence le 25 juillet, juste un jour après la cérémonie d'ouverture, a commencé.

Tokyo, JAPON – 23 juillet 2019 : Le Japonais Momota Kento célèbre sa victoire contre le Danois Hans-kristian Solberg Vittinghus lors des championnats de badminton de l'Open du Japon.
Tokyo, JAPON – 23 juillet 2019 : Le Japonais Momota Kento célèbre sa victoire contre le Danois Hans-kristian Solberg Vittinghus lors des championnats de badminton de l'Open du Japon.
2019 Getty Images / Matt Roberts

Toujours favori pour l'or olympique ?

Malgré cette longue interruption, Momota conserve de bonnes chances de remporter l'or olympique sur son propre sol à Tokyo 2020. Il est en tête du classement mondial de la BWF depuis septembre 2018, et même après l'accident et l'opération, il est resté numéro 1.

Avant son accident, il était LE grand favori, avec un record de 11 titres BWF en 2019. Il a remporté les finales du BWF World Tour et détient les deux derniers titres de champion du monde.

Mais Tokyo sera sa première participation aux Jeux Olympiques s'il y parvient et l'impact de l'accident et de l'opération sur sa santé et sa forme reste un mystère.

Tous les regards seront tournés vers Momota lorsqu'il reviendra sur un court.

Alors qu'il devait participer à Rio 2016 à l'âge de 21 ans, ses espoirs ont été anéantis au Brésil, où il a été suspendu pendant un an par l'Association nippone de badminton pour s'être rendu dans un casino illégal à Tokyo. Cette même ville qui pourrait devenir le théâtre du plus grand moment de sa carrière. Et la boucle serait bouclée...

Par Olympic Channel