Lyles et Duplantis, les stars du weekend

L'Américain Noah Lyles après sa victoire dans la finale du 200 m masculin lors des Championnats du monde d'athlétisme de l'IAAF de Doha en 2019.
L'Américain Noah Lyles après sa victoire dans la finale du 200 m masculin lors des Championnats du monde d'athlétisme de l'IAAF de Doha en 2019.

Ce fut un week-end de qualité, avec des nouveaux records pour la saison d'athlétisme 2020

Sprint à Otown

Un chrono sous les 10 secondes pour la première de la saison de Noah Lyles... en quelque sorte.

Le sprinteur a réalisé un temps de 9,93 secondes pour remporter sa série de 100 m, aidé par un vent arrière de 4,0m/s qui était le double de la limite légale. C'était sa première course depuis qu'il a permis aux États-Unis de remporter le 4x100 m aux Championnats du monde de 2019.

Lyles a battu le champion olympique de 2004 du 100 m et le champion du monde de 2017 Justin Gatlin qui a couru en 9,99 secondes. Aucun des deux athlètes ne participera à la finale.

Kenny Bednarek a battu le triple médaillé olympique Canadien, Andre De Grasse, avec un temps de 10,14 secondes.

Shaunae Miller-Uibo, championne olympique en titre du 400 m, a couru deux fois samedi (4 juin), remportant le 400 m en 50,52 secondes avant de remporter son 200 m en 22,61 secondes.

Le Bauhaus Jump Challenge

Après sa victoire avec une barre à 5,86 m le mois dernier à Oslo et sa saison en salle de haute voltige, le Suédois Mondo Duplantis a poursuivi sa série de victoires ce week-end.

Le perchiste de 20 ans a récemment battu deux records du monde à une semaine d'intervalle en février, après avoir sauté 6,17 m en Pologne puis 6,18 m au Grand Prix indoor de Glasgow sept jours plus tard.

Il a battu le record du Français Renaud Lavillenie, de 6,16m, qui a tenu pendant six ans.

Si Duplantis n'a pas battu son propre record du monde ce week-end, il a néanmoins réussi une performance impressionnante à Göteborg samedi (4 juillet).

Il a réussi ses premiers essais à 5,35 m, 5,50 m et 5,60 m. Il lui a fallu deux essais pour franchir la barre de 5,70 m qui lui a permis de remporter le concours alors que le champion d'Europe des moins de 20 ans, Pal Haugen, n'a franchi que 5,60 m.

« Tout est un peu différent car il n'y a pas de public, donc cela ressemble évidemment un peu plus à un entraînement », a-t-il déclaré.

« Je suis encore un peu rouillé. Cela a été difficile pour moi pendant cette période, surtout quand j'étais en Louisiane où je n'avais pas accès aux installations, donc je suis encore un peu loin de ma forme. »

Duplantis a franchi 5,85 m avec facilité avant de réaliser la meilleure performance de l'année avec 5,94 m sur son troisième essai. Il a cependant terminé sa journée avec trois essais infructueux à 6,00 m.

View this post on Instagram

5.94m In Göteborg👌#letemhang #borntofly

A post shared by Mondo Duplantis (@mondo_duplantis) on

Ailleurs en Europe, malgré les mauvaises conditions, la championne d'Europe des moins de 20 ans, Femke Bol, a battu le record néerlandais de 54,47 secondes du 400 m haies, soit une seconde de moins que son record personnel.

Pendant ce temps, le champion du monde suédois du disque Daniel Stahl a enregistré trois essais validés, avec son meilleur lancer à 66,55 m.