Les doubles français en forme au Danisa Denmark Open de badminton

La Française Léa Palermo, ici lors d'un match de double lors du BWF Thomas & Uber Cup en 2018 à Bangkok, a atteint le dernier carré du Danisa Denmark Open en double mixte avec Julien Maio
La Française Léa Palermo, ici lors d'un match de double lors du BWF Thomas & Uber Cup en 2018 à Bangkok, a atteint le dernier carré du Danisa Denmark Open en double mixte avec Julien Maio

Dans un Danisa Denmark Open de badminton où globalement la hiérarchie mondiale a été respectée, les Français ont plutôt bien tiré leur épingle du jeu, notamment en double. Le double mixte Léa Palermo - Julien Maïo a particulièrement brillé en atteignant le dernier carré. 

Maio - Palermo dans le dernier carré

Pour la reprise des compétitions internationales de badminton, l’équipe de France s’est plutôt bien comportée au Danisa Denmark Open, en particulier en double. Quatre paires françaises (2 doubles hommes, 1 double dames et 1 double mixte) ont en effet réussi à se hisser en quart de finales et, cerise sur le gâteau, le double mixte Léa Palermo et Julien Maïo a atteint les demi-finales où ils ont fait très bonne figure face aux redoutables Anglais Chris et Gabrielle Adcock, 13e mondiaux.

La performance est d’autant plus notable que le duo français n’avait jamais participé à une compétition majeure (un Super 750 en l’occurrence) ensemble. « On est super contents parce que c'est notre première compétition ensemble. On avait un tableau relativement ouvert pour faire ce résultat, même si on n'était pas forcément favoris », réagissaient-ils sur le site de la fédération française de badminton après leur quart de finale victorieux face aux Irlandais Sam et Chloe Magee.

Beaucoup de points positifs

Sans doute un peu impressionnés en début de demi-finale, les Français ont laissé filer le premier set (21-12) mais ont dominé le deuxième set jusqu’à compter 8 points d’avance, avant de s’effondrer un peu et de subir l’expérience bien supérieure des Britanniques (22-20).

« Nous avons été trop passifs au premier set (…). Le deuxième était mieux, nous avons réussi à remettre de bons rythmes dans nos frappes. Malheureusement, malgré notre avance, on n'arrive pas à conclure le set. Nous sommes certes déçus de cette défaite mais nous retenons énormément de points positifs de toute cette compétition », ont-ils commenté.

Hiérarchies respectées en simple

En simples hommes et femmes, le tournoi a été difficile pour tous, sans être dramatique : la logique a simplement été respectée dès le deuxième tour puisque tous ont été battus par mieux classés. Chez les garçons, Brice Leverdez (n°37) s’est incliné face au Japonais Kenta Nishimoto (n°16, demi-finaliste), Toma Junior Popov (n°62) face au Danois Jan Jorgensen (n°22) et Thomas Rouxel contre un autre Danois, Anders Antonsen (n°3 et futur vainqueur) 21/9 21/12).

Chez les filles, même constat puisque Marie Batomene (n°87) a perdu face à la Danoise Julie Dawall Jakobsen (n°47), Yaëlle Hoyaux (n°135) contre la redoutable Danoise Mia Blichfeldt (n°18) et Léonice Huet (n°164) contre la Belge Lianne Tan (n°45), qu’elle a tout de même emmener au troisième set.

Après son match, Yaëlle Hoyaux se disait « déçue et frustrée de ne pas avoir réussi à remporter le deuxième set et à pousser Mia dans ses retranchements pour un troisième set. Mais je suis heureuse d'avoir pu me confronter à une des meilleures joueuses européennes. De l'expérience en plus et de la motivation pour retourner à l'entraînement ! ».

Des doubles messieurs encourageants

En revanche les doubles ont été plus performants. On relèvera notamment que Fabien Delrue et William Villeger, champions d’Europe Juniors 2018 sont passés tout proches du dernier carré, en ne s’inclinant que 21-18, 21-18 face aux Danois Joel Eipe et Rasmus Kjaer.

De même, les frères Popov (Christo et Toma Junior) ont fort bien résisté face aux Anglais Marcus Ellis et Chris Langridge, 5e mondiaux (21-19, 21-17). En revanche, la marche a semblé bien haute pour Emilie Lefel et Anne Tran, étrillées par les sœurs Stoeva (Gabriela et Stefani), 21-5, 21-8.

Tous les résultats

Dans un tournoi où manquaient à l'appel plusieurs grandes stars mondiales, la hiérarchie a globalement été respectée, avec des victoires finales logiques pour le Danois Anders Antonsen en simple devant son compatriote Rasmus Gemke et pour la Japonaise Nozomi Okuhara face à l'Espagnole Carolina Marin chez les Femmes.

Simple Hommes
Anders Antonsen bat Rasmus Gemke (18-21 21-19 21-12)

Simple Femmes
Nozomi Okuhara bat Carolina Marín (21-19 21-17)

Double Hommes
Marcus Ellis / Chris Langridge bat Vladimir Ivanov / Ivan Sozonov (20-22 21-17 21-18)

Double Femmes
Yuki Fukushima / Sayaka Hirota bat Mayu Matsumoto / Wakana Nagahara (21-10 16-21 21-18)

Double Mixte
Mark Lamsfuss / Isabel Herttrich bat Chris Adcock / Gabrielle Adcock (18-21 21-11 21-14)