Les Braqueuses, troisième fois de suite

Rio de Janeiro, BRÉSIL – 6 août 2016 :  Les Françaises Endy Miyem (#5) et Olivia Epoupa (#22) après leur victoire 55-39 contre la Turquie lors des tours préliminaires du tournoi olympique de Rio 2016.
Rio de Janeiro, BRÉSIL – 6 août 2016 : Les Françaises Endy Miyem (#5) et Olivia Epoupa (#22) après leur victoire 55-39 contre la Turquie lors des tours préliminaires du tournoi olympique de Rio 2016.

Au terme d’un tournoi de qualification rondement mené dans la salle du Prado à Bourges du 6 au 9 février, l’équipe de France féminine de basket-ball s’est qualifiée pour les cinquièmes Jeux Olympiques de son histoire, les troisièmes consécutifs.

Pour leur premier match, les Françaises étaient face à leur adversaire le plus sérieux, l’Australie, vice-championne du Monde en titre. Les filles de Valérie Garnier l’ont emporté 72-63 à la fin d’un match tendu mais bien maîtrisé. Sandrine Gruda a montré l’exemple en attaque avec 16 points tandis que de l’autre côté, Liz Cambage et ses 2,03 m était « maintenue » à seulement 19 unités.

Le deuxième match faisait alors office de finale pour les Françaises, face au Brésil. De nouveau, Sandrine Gruda montrait la voie et mettait ses coéquipières très vite devant (14 points après un quart temps et demi).

Les Brésiliennes ont bien tenté de raccrocher le wagon dans le troisième quart temps sous l’impulsion de Gonçalo, mais la défense intérieure française, très efficace, a calmé les ardeurs auriverdes. Les Bleues se sont ensuite contentées de maintenir l’écart en fin de partie pour terminer en roue libre (89-72), dans un Prado comme toujours en feu.

Trois à la suite, cinq en tout

Avec ces deux victoires, le billet pour Tokyo était ainsi validé avant même le dernier match face à Porto Rico (remporté 89-51). La France s’est qualifiée pour sa troisième olympiade de suite et espère faire encore mieux que les deux précédentes : finale en 2012, quatrième place en 2016…

Valérie Garnier se montrait évidemment ravie de la qualification, qu’elle ne souhaitait surtout pas dévaloriser : « Ce n'est pas ordinaire, cette qualification a-t-elle confié au journal l’Équipe. C'est exceptionnel d'avoir le basket garçons et filles au rendez-vous. On ne peut pas être blasés. On termine ce week-end en communion avec le public et avec la sensation du travail bien fait. »

Pour Iliana Rupert, intérieure des Tangos de Bourges et donc à domicile pour ce tournoi, la joie était complète. « C'est un rêve d'imaginer de participer aux Jeux. C'était un rêve, maintenant c'est un objectif. On peut être fières de nous, ça montre qu'on est capables face à des grosses nations. Ce sont des performances à garder dans un coin de notre tête pour les reproduire. »

« C'est formidable. On le mérite. On a tout donné. Je suis fière de mon équipe. C'est une équipe en reconstruction. Avec le temps, on s'affirme et une identité se crée. C'est rassurant pour la suite », concluait Sandrine Gruda.

Résultats du Tournoi qualificatif olympique 

Jeudi 6 février 
Porto Rico 91-89 Brésil (a.p)
France 72-63 Australie 

Samedi 8 février
Australie 100-74 Porto Rico 
Brésil 72-89 France 

Dimanche 9 février
Brésil 72-86 Australie 
France 89-51 Porto Rico