Lemaître et Martinot-Lagarde se blessent à Turku

Berlin, ALLEMAGNE - 19 août 2018 : Le Français Pascal Martinot-Lagarde lors de la demi-finale de 110 m haies des Championnats d’Europe 2018.
Berlin, ALLEMAGNE - 19 août 2018 : Le Français Pascal Martinot-Lagarde lors de la demi-finale de 110 m haies des Championnats d’Europe 2018.

Le premier meeting labellisé Gold de la saison, comptant pour le World Athletics Continental Tour, avait lieu hier à Turku. Trois meilleures performances mondiales de l’année ont été réalisées mais Christophe Lemaître et Pascal Martinot-Lagarde se sont blessés. 

C’était le premier grand rendez-vous international d’athlétisme. Hier, lundi 11 août, à Turku en Finlande, le premier meeting Gold du World Athletics Continental Tour Gold se déroulait. Près de 6000 spectateurs s’étaient réunis au stade Paavo Nurmi pour supporter certains des meilleurs athlètes du monde.

Côté français, de belles performances étaient attendues de la part de Christophe Lemaître et Pascal Martinot-Lagarde, mais l’air finlandais ne leur a malheureusement pas réussi. Blessés, ils ne pourront pas participer au meeting de Monaco le 14 août, comptant pour la Ligue de diamant.

Adducteur pour Lemaître

Le double médaillé olympique de Londres 2012 (4 x 100 m) et Rio 2016 (200 m) Christophe Lemaître a couru sa série de 100 m en 10,38 s mais il a du couper son effort en finale après 40 m de course en raison d’une douleur à l’adducteur droit.

« C’est plus costaud qu’une seule petite pointe, je boite mais difficile d’en dire plus à chaud », a expliqué Lemaitre au journal l’Équipe. Je me sentais bien, on avait bien bossé pendant le confinement et après. Tout allait dans le bon sens physiquement et mentalement. Je ressens beaucoup de frustration, mais je ne vais pas renoncer. »

C’est l’Italien Lamont Marcell Jacobs qui a remporté la finale du 100 m (10,11 s), devant le Britannique Chijindu Ujah (10,17 s) et le Néerlandais Joris Van Gool (10,28 s).

Quadriceps pour Martinot-Lagarde

Quant à Pascal Martinot-Lagarde, 4e sur 110 m haies à Rio 2016, il n’a même pas pu prendre part à sa série. C’est à l’échauffement qu’il a ressenti une douleur au quadriceps gauche et il a préféré ne pas prendre de risque.

« J’avais eu mal il y a un mois, un peu plus haut à la même jambe », explique le médaillé de bronze aux Mondiaux 2019 à l’Équipe. « On avait levé le pied et j’avais pu reprendre sans douleur. Mais là, le quadri a tiré, j’ai senti une petite lésion et mieux valait ne pas forcer et risquer la catastrophe. »

C’est le Britannique Andrew Pozzi qui a remporté la finale de 110 m haies en 13,17 s, nouvelle meilleure performance mondiale (MPM) de l’année à la clé. Le Français Wilhem Belocian a quant à lui rassuré en terminant deuxième en 13,38 s.

Vetter impressionne au javelot

Des performances de haut rang ont cependant été réalisées à Turku. Le champion du monde 2017 de lancer de javelot Johannes Vetter a réussi un premier jet à 91,49 m. L’athlète allemand a ainsi établi la meilleure performance mondiale de l’année et remporté le concours. Son compatriote Andreas Hoffman, médaillé d’argent européen en 2018, termine second à plus de 6 m derrière avec 85,24 m.

La coureuse néerlandaise Nadine Visser a elle aussi établi la nouvelle référence mondiale de 2020 en 100 m haies avec un chrono de 12,68 s. La championne d’Europe en titre sur 60 m haies indoor a terminé devant l’Italienne Luminosa Bogliolo (12,79 s) et la Hongroise Luca Kozák (12,83 s).

Combat de champions du monde en disque

Il n’y a pas eu de nouvelles meilleures performances de l’année en lancer du disque mais le concours était très relevé. Les deux derniers champions du monde, Daniel Ståhl et Andrius Gudžius, se battaient pour la gagne. Après deux lancers manqués, le champion du monde en titre suédois Daniel Ståhl a établi le nouveau record du meeting avec 69,23 m. Une performance de haute voltige, un jour seulement après avoir lancé à 71,37 m (MPM) à Sollentuna en Suède.

Le champion du monde 2017 lituanien Andrius Gudžius est arrivé deuxième avec un lancer à 66,39 m.

Consultez les résultats complets sur le site de la World Athletics en cliquant ici.