Le retour des supporters dans les stades japonais

Niigata, JAPON - 01 octobre 2020 : Yuki Koike lors du 100 m masculin aux 104e Championnats d'athlétisme de la JAAF au Denka Big Swan.
Niigata, JAPON - 01 octobre 2020 : Yuki Koike lors du 100 m masculin aux 104e Championnats d'athlétisme de la JAAF au Denka Big Swan.

Des milliers d'événements sportifs dans le monde se déroulent actuellement dans des stades vides - mais au Japon, un retour à la normale revient progressivement.

Les supporters reviennent dans les stades et les salles de sport au Japon, alors que le pays adopte de nouvelles mesures permettant aux spectateurs d'assister à ces événements en direct.

Le football avec la J1 League et la NPB (ligue de baseball professionnel nippon) - deux des sports les plus populaires du pays - continuent d'attirer de foules depuis que le gouvernement a levé la limitation sur les grands événements sportifs le mois dernier, passant de 5 000 spectateurs à 50% de la capacité des sites.

Les équipes de la NPB comme les Yokohama Baystars ont déjà levé les restrictions pour permettre à 16 000 spectateurs d'assister aux matchs au stade de Yokohama, tandis que les Giants ont aussi assoupli les restrictions pour permettre à 19 000 fans d'assister aux matchs au Dôme de Tokyo. Quelque 14 500 fans sont autorisés aux matchs de football des Yakult Swallows au stade Jingu de Tokyo.

Les équipes de la NPB disputeront 120 matchs au lieu des 143 habituels, qui devraient se terminer la première semaine de novembre.

La B.League (Basketball) japonaise a également ouvert sa saison 2020-21 vendredi dernier (2 octobre) avec une fréquentation plafonnée à la moitié de la capacité des stade, le reste des supporters pouvant suivre la competition en ligne.

En ouverture de la saison, les Alvark Tokyo, double champion de la B.League, ont affronté les Kawasaki Brave Thunders et se sont imposés 85-79 devant un public limité.

Deux de leurs joueurs non japonais, Kevin Jones et la nouvelle recrue Deshaun Thomas, ont manqué à l'appel.

« Comme nous nous sommes entraînés sans certains de nos joueurs, nos fans ont probablement anticipé que ce serait un match difficile pour nous », a déclaré ANDO Seiya au Japan Times. « Mais nous nous sommes entraînés avec les gars que nous avons et nous voulions gagner le premier match de la saison. C'est formidable de pouvoir faire ça. Je pense que nous avons joué du mieux que nous le pouvons actuellement. »

Les athlètes non japonais nouvellement recrutés ne pouvant toujours pas entrer dans le pays, l'association japonaise de basket-ball professionnel a pris une disposition pour permettre aux équipes de recruter des athlètes déjà présents au Japon.

Les 104e Championnats nationaux d'athlétisme du Japon se sont terminés samedi 3 octobre dernier, après trois jours de compétition et plus de 700 athlètes participants.

La compétition proposait des épreuves de sprint, de demi-fond, de haies, de sauts et de javelot.

En javelot féminin, SATO Yuka a remporté son premier titre national contre la championne en titre KITAGUCHI Haruka, qui détient toujours le record national avec 66 m. En même temps, ARAI Ryohei a dominé chaque lancé et franchi les 81,57 m sur la dernière tentative pour faire tomber DEAN Genki à la deuxième place.

Sur le 1 500 m féminin, TANAKA Nozomi a remporté son premier titre national avec un temps de 4 min 10 s 21.

Tanaka Nozomi Tanaka mène le peloton lors du 1 500 m féminin aux 104e Championnats d'athlétisme de la JAAF au Denka Big Swan.
Tanaka Nozomi Tanaka mène le peloton lors du 1 500 m féminin aux 104e Championnats d'athlétisme de la JAAF au Denka Big Swan.
Photo de Kiyoshi Ota/Getty Images

KIRYU Yoshihide a remporté son deuxième titre national sur 100 m en battant CAMBRIDGE Aska et KOIKE Yuki.

« Tout d'abord, je suis heureux d'avoir gagné pour la première fois en six ans », a déclaré Kiryu, 24 ans. « J'aurai de bons souvenirs de Niigata maintenant. »

Alors que le médaillé d'argent de Rio 2016 est heureux que le sport ait repris au Japon après plusieurs mois d'attente, Kiryu espère à l'avenir disputer ses compétitions devant un stade rempli.

« Peu importe le nombre de personnes qui regardent la télévision, l'ambiance est totalement différente quand il y a des fans. J'espère que le jour viendra où je pourrai courir devant un stade rempli. »

Pour garantir la santé et la sécurité des athlètes et des spectateurs, un maximum de 2 000 résidents de la préfecture de Niigata a été autorisé à suivre la rencontre dans le stade d'une capacité de 42 000 places.

Au total, 5 218 spectateurs vivant à Niigata ont assisté aux trois jours de compétition.

Le contraste est saisissant comparé aux mois précédents, lorsque le baseball et le football ont repris dans le pays à huis clos - une touche d'optimisme montrant que la vie revient a la normale après l'assouplissement des restrictions concernant COVID-19 dans tout le pays.

La NPB et la J1 League ont également réaffirmé leur engagement à maintenir les mesures de sécurité tout en permettant à un plus grand nombre de supporters de profiter des matchs. La J1 League a également commencé à proposer des retransmissions en direct sur sa chaîne YouTube dans certains pays, dans le cadre de sa stratégie visant à développer son audience en dehors du Japon.