Le Centre aquatique de Tokyo ouvre ses portes

Le Centre aquatique de Tokyo 2020, site de natation des Jeux Olympiques, est dévoilé avec sept mois de retard en raison de la pandémie de COVID-19.
Le Centre aquatique de Tokyo 2020, site de natation des Jeux Olympiques, est dévoilé avec sept mois de retard en raison de la pandémie de COVID-19.

Le site de natation des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 est inauguré après sept mois de retard en raison de la pandémie de coronavirus.

Le Centre aquatique de Tokyo, le dernier des sites permanents construits pour les Jeux Olympiques de Tokyo de 2020, a ouvert samedi (24 octobre) avec un retard de sept mois causé par la pandémie de coronavirus. Mais l'attente en valait la peine.

Ce lieu ultramoderne de 15 000 places a été inauguré par une cérémonie à laquelle ont participé la nageuse japonaise Ikee Rikako et la gouverneure de Tokyo Koike Yuriko, bien que la principale attraction de la journée ait été le site olympique en lui-même.

Ikee a réalisé quelques longueurs pour inaugurer l'installation qui sera utilisée pour les compétitions de natation, de natation artistique et de plongeon l'été prochain.

« Quand je suis arrivée ici et que j'ai jeté un coup d'œil à la piscine, j'ai commencé à me rendre compte : les Jeux Olympiques arrivent l'année prochaine », a déclaré Ikee.

« C'était agréable d'y nager car la profondeur est de 3 m et je pense que c'est une excellente installation », a-t-elle ajoutée.

Centre aquatique de Tokyo
Centre aquatique de Tokyo
Tokyo 2020 / Shugo TAKEMI

Installation de classe mondiale

À proximité de l'ancien temple japonais de la natation, le centre international de natation de Tatsumi, le Centre aquatique de Tokyo est une installation de haute technologie.

Le bassin principal et les autres bassins sont dotés d'éléments mobiles et de parois qui permettent une flexibilité unique.

La piscine peut être divisée en deux bassins de 25 m, et les blocs de départ peuvent être ajustés n'importe où dans un rayon de 50 m.

La profondeur peut également varier jusqu'à trois mètres.

La température de l'eau est maintenue par un dispositif de chauffage géothermique écologique, et la conception du toit s'inspire de l'origami, le célèbre art japonais de pliage de papier.

Le centre aquatique est l'un des huit sites construits de toutes pièces pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020, reportés du 23 juillet au 8 août 2021.

Un plongeur à l’ouverture du Centre aquatique de Tokyo.
Un plongeur à l’ouverture du Centre aquatique de Tokyo.
Tokyo 2020 / Shugo TAKEMI

Le Japon, qui dispose d'un grand nombre de nageurs de classe mondiale, pourrait remporter une bonne partie de ses médailles l'été prochain dans cette installation. À Rio 2016, ils ont remporté 9 de leurs 41 médailles dans les bassins.

Pour sa part, la gouverneure Koike ne pouvait contenir son enthousiasme pour l'été prochain.

« Avec celui-ci, les sites qui ont été construits spécifiquement pour les Jeux olympiques de Tokyo sont tous terminés », a-t-elle déclarée.

« Je suis enthousiaste à l'idée de voir les athlètes du Japon et du reste du monde qui vont donner un grand spectacle ici ».

Par Olympic Channel