La majorité des judokas japonais sélectionnés pour les JO sont connus 

ABE Uta célèbre sa victoire en finale du Grand Slam de Tokyo 2017 dans la catégorie des -52 kg contre sa compatriote TATSUKAWA Rina.
ABE Uta célèbre sa victoire en finale du Grand Slam de Tokyo 2017 dans la catégorie des -52 kg contre sa compatriote TATSUKAWA Rina.

La Fédération japonaise de judo a dévoilé sa sélection de 13 des 14 judokas qui iront aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Le dernier sera connu en avril.

Le champion olympique de Rio 2016 ONO Shohei (-73 kg) et la championne du monde en titre ABE Uta (-52 kg) font partie de la liste des 13 judokas sélectionnés par la fédération japonaise de judo pour participer aux JO de Tokyo 2020.  

Il reste toujours une place disponible dans la catégorie masculine des moins de 66 kg. Deux judokas sont en lice : le champion du monde MARUYAMA Joshiro et le grand frère de ABE Uta, Hifumi, qui se départageront lors des championnats du Japon.  

Le tournoi olympique de judo, qui se déroulera du 25 juillet au 1er août au Nippon Budokan de Tokyo, présentera 14 catégories de poids.  

« Je dois simplement me préparer avec beaucoup de détermination, a déclaré ONO Shohei lors d’une conférence de presse. Mais ce n’est pas différent de ce que j’ai l’habitude de faire ».

Pourquoi Shohei Ono est considéré comme le nouveau roi du judo ?
01:45

Le champion olympique japonais nous raconte pourquoi de grandes attentes ne font que le motiver encore plus.

ONO Shohei est considéré comme le meilleur judoka de sa catégorie. Avec TAKATO Naohisa (60 kg), NAGASE Takanori (81 kg) et HARASAWA Hisayoshi (plus de 100 kg), il fait partie des quatre athlètes masculins qui combattront au JO pour la seconde fois. 

La judokate japonaise TASHIRO Miku (-63 kg) est la seule femme connaissant déjà les Jeux Olympiques.  

Championne du monde en titre et gagnante du Grand Slam d’Osaka dans la catégorie des plus de 78 kg, SONE Akira possède déjà son billet pour les Jeux de Tokyo.  

Même si le destin olympique de son frère n’est pas encore écrit, ABE Uta, qui a remporté les deux derniers Championnats du monde dans sa catégorie et le dernier Grand Slam de Dusseldord la semaine dernière, est déterminée à faire ses débuts olympiques cet été : « J’ai toujours combattu dans le but de remporter un titre olympique, explique-t-elle. Faire partie de la sélection japonaise est déjà une lourde tâche. »

ABE Uta pleine d'espoir avant Tokyo 2020 : voilà comment je gère la pression
01:34

Déjà championne du monde, la jeune judokate ABE Uta sait qu'elle devra être mentalement et émotionnellement forte si elle veut briller lors des Jeux Olympiques sur ses terres.

Les autres judokas de la sélection japonaise sont Aaron Wolf (-100 kg) et MUKAI Shoichiro (-81 kg) chez les hommes et HAMADA Shori (-78 kg), ARAI Chizuru (-70 kg), YOSHIDA Tsukasa (-57 kg) et TONAKI Huna (-48 kg) chez les femmes.

Par Olympic Channel

  • Baku, AZERBAIJAN - 28 juin 2015 :  Madeleine Malonga pendant les Jeux Européen de 2015.
    Athlètes

    Sur les réseaux : robot, vitesse et trampoline

  • Doha, QATAR - janvier 2021 : La Française Romane Dicko a remporté le titre au Masters de judo 2021 dans la catégorie des +78 kg.
    Judo

    5 choses à savoir sur Romane Dicko

  • ABE Uta (en bleu) contre la judokate du Comité olympique russe Natalia Kuziutina (en blanc) lors de la finale -52 kg des Championnats du monde 2019.
    Judo

    Tout ce que vous devez savoir sur le judo à Tokyo 2020