La brésilienne Rebeca Andrade signe un bon retour à la compétition

RIO DE JANEIRO, BRÉSIL - 11 AOÛT : La Brésilienne Rebeca Andrade participe à une épreuve de barres asymétriques lors de la finale du concours complet individuel féminin des Jeux olympiques de Rio 2016.
RIO DE JANEIRO, BRÉSIL - 11 AOÛT : La Brésilienne Rebeca Andrade participe à une épreuve de barres asymétriques lors de la finale du concours complet individuel féminin des Jeux olympiques de Rio 2016.

L'athlète de 20 ans n'avait plus participé à une compétition depuis plus de neuf mois.

La gymnaste brésilienne Rebeca Andrade n'est pas novice en matière d'adversité. La jeune femme de 20 ans, qui a participé aux Jeux Olympiques de 2016 à Rio, est revenue à la compétition après une absence de près de neuf mois, jeudi et vendredi, lors de la Coupe du monde de gymnastique à Bakou.

Elle a terminé troisième aux barres asymétriques (14.233) et deuxième à la poutre d'équilibre (13.800), se qualifiant pour la finale à chaque fois.

Ce fut un retour triomphal pour l'athlète olympique brésilienne qui s'est déchirée le ligament croisé antérieur pour la troisième fois lors des Championnats nationaux de son pays en juin dernier.

Rio 2016

Heureusement pour Andrade, elle n'est pas du genre à abandonner.

« J'ai surmonté beaucoup de choses et à chaque fois, j'étais plus déterminée à revenir, je voulais gagner encore plu s», a déclaré Andrade à Olympic Channel en octobre lors des championnats du monde de gymnastique artistique. « Et je crois que ce ne sera pas différent ».

En future vedette, Andrade a brillé lors de ses Jeux, à domicile à Rio, avec une routine d'exercice au sol sur le thème de Beyoncé qui a captivé le public près de trois ans avant que la gymnaste Nia Dennis de l'Université de Californie à Los Angeles ne le fasse.

Elle est entrée dans la saison 2019 de la meilleure des manières, en remportant la médaille d'or du concours général du DTB Team Challenge, tenant ainsi en échec la Russe Angelina Melnikova, médaillée de bronze du concours général de 2019. Avec un total de 56.932 points, elle a montré au monde entier qu'elle était capable de se mesurer aux meilleures.

Mais elle s'est ensuite blessée au genou.

L'absence d'Andrade dans l'équipe brésilienne aux Mondiaux d'octobre s'est fait sentir. C'était déchirant pour une équipe qui avait failli remporter le bronze un an plus tôt, car la vétéran Jade Barbosa s'était blessée lors de la première tournée, laissant au Brésil une athlète en moins, en plus d'Andrade.

Bien qu'ils se soient battus du mieux qu'elles aient pu, compte tenu des circonstances, l'équipe a terminé à la 14e place. Deux places au classement et près de 1500 points séparaient l'équipe d'une qualification aux Jeux de Tokyo 2020. Ce résultat signifie que le Brésil n'a pour le moment qualifié qu'une seule femme pour les Jeux Olympiques de juillet : Flávia Saraiva, médaillée d'or aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2014.

En route vers Tokyo 2020

« Ne pas être capable de concourir, ne pas faire ce pour quoi je suis née, c'est vraiment difficile.»

La route d'Andrade vers Tokyo comporte deux chemins possibles, tous deux en suspens alors que les questions se multiplient sur les conséquences de l'annulation des épreuves de qualification. La première serait de gagner suffisamment de points à la poutre d'équilibre lors des championnats du monde par agrès, où elle a remporté la victoire à Cottbus en 2018. Cette série ne devrait pas se terminer avant le report des championnats du monde de Doha, qui se dérouleront du 3 au 6 juin.

La deuxième voie est celle des championnats panaméricains de mai dans l'Utah. Là, Andrade devra se classer dans les deux premières parmi les athlètes et les pays éligibles.

Ce n'est pas chose facile, mais Andrade a déclaré à Olympic Channel qu'elle était prête à tout donner pour un retour aux Jeux Olympiques.

« Si je me rends aux Jeux Olympiques, rien qu'en y étant, je serai déjà très heureuse parce que je pense que c'est quelque chose que tous les athlètes souhaitent, c'est un grand rêve », a-t-elle déclaré.

« Je pense que tout le monde se donnera à 110% pour être là-bas, pour réussir de la meilleure façon possible et je ne serai pas une exception. Je crois que je peux faire plus. C'est toute ma vie. Ce sera très important ».

Par Olympic Channel.