Katie Taylor : de footballeuse à star de la boxe

Katie Taylor of Ireland celebrates winning her bout against Sofya Ochigava of Russian Federation during the Women's Light (60kg) Boxing final bout at the London 2012 Olympic Games (Photo by Scott Heavey/Getty Images)
Katie Taylor of Ireland celebrates winning her bout against Sofya Ochigava of Russian Federation during the Women's Light (60kg) Boxing final bout at the London 2012 Olympic Games (Photo by Scott Heavey/Getty Images)

Vous êtes-vous déjà demandé ce qu’étaient vos athlètes favoris avant qu’ils ne deviennent des grands champions ? Chaque semaine, Tokyo 2020 vous replongera avec des vidéos uniques dans le passé des plus grands athlètes olympiques de l’histoire, avant qu’ils ne soient devenus des superstars.

Fiche d’identité

  • Nom : Katie Taylor
  • Âge : 34 ans
  • Nationalité : Irlandaise
  • Profession : Boxeuse

Principaux faits d’armes ?

Dans le cas de Katie Taylor, ce n’est pas exagéré de répondre par une seule formule : elle a tout gagné.

En amateur, Taylor a remporté cinq fois de suite les championnats du monde féminin, six fois les championnats d’Europe et cinq fois les championnats unifiés européens. Mais son fait d’arme est sans aucun doute l’or olympique en poids léger lors des Jeux Olympiques Londres 2012, les premiers où les femmes sont en compétition en boxe. En finale, elle est venue à bout de la Russe Sofya Ochigava aux points (10-8).

Après une carrière amateure bien remplie, Taylor est passée professionnelle en 2016 et son bilan est depuis impeccable : 16 victoires pour 0 défaite. Reconnue comme l’une des meilleures boxeuses dans le monde, elle fait partie d’un club fermé de huit boxeurs (hommes et femmes) à avoir été tenante des titres mondiaux WBA, WBC, IBF et la WBO en même temps.

Le saviez-vous ?

Katie Taylor n’est pas seulement une championne de boxe, elle est également une joueuse de football accomplie, ayant représenté la République d’Irlande en Juniors et en A. Elle compte 19 sélections en équipe nationale et même inscrit deux buts qualifiés de « missiles longue portée » par l’Irish Mirror.

Fan de Leeds, Taylor a fini par choisir la boxe plutôt que le football, expliquant à 2019 Sky Sports : « J’aurais pu avoir une bourse scolaire pour le football aux Etats-Unis quand j’ai quitté l’école, mais la boxe a toujours été ma passion numéro 1. Je savais qu’il fallait choisir à un moment et c’était évident que ça serait la boxe. »

Même si elle a choisi la boxe, son ancienne coéquipière en équipe nationale Irlandaise Marie Curtin considère qu’elle aurait sans doute eu autant de succès si elle avait choisi le football.

« Je n’ai aucun doute sur le fait qu’elle aurait excellé. Elle adorait s’entraîner. Elle serait toujours une interntionale à l’heure actuelle, aidant ses coéquipières à se qualifier pour l’Euro et la Coupe du Monde ».

Que devient-elle ?

Taylor continue sa carrière dans la boxe et a récemment accentué sa période d’invincibilité de quatre ans, en battant aux points la Belge Delfine Persoon.

En dehors du sport, elle est très impliquée dans diverses associations caritatives, dont Barnardos, Zest4Kids, Bray Lakers et la fondation Wicklow Hospice. Elle est également attachée à la langue gaëlique, expliquant dans une interview à la RTE qu’elle « aimerait parler ma langue maternelle, pouvoir parler irlandais en interview après un combat ».

En 2015, Taylor déclarait à des reporters vouloir « entrer dans les livres d’histoire comme l’une des plus grandes boxeuses de tous les temps et je crois que je n’en suis pas si loin… »

Katie Taylor à 21 ans
09:02