Joyeux anniversaire MIRAITOWA !

190505_S001_0763-1 (002) (1)

Saviez-vous qu'elle a été dévoilée au monde entier ce jour-ci, en 2018 ?

Pour aider MIRAITOWA à célébrer cette journée mémorable, revenons sur les origines du personnage ainsi que sur toutes les mascottes des Jeux Paralympiques.

À propos de MIRAITOWA

La mascotte des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 est conçue à partir du motif Ichimatsu Ai (bleu indigo) de l’emblème des Jeux de Tokyo 2020, un hommage à la tradition et à l’innovation de la culture japonaise.

La personnalité de MIRAITOWA est inspirée par le proverbe japonais, « apprenez du passé et développez de nouvelles idées ». MIRAITOWA encourage tout le monde, est très athlétique et doté d’un sens profond de l’intégrité. Cette mascotte a un pouvoir spécial : elle se téléporte instantanément où elle le désire.

L’origine de son nom :

Le nom MIRAITOWA est basé des mots japonais « mirai », qui signifie « futur », et « towa », qui signifie « éternité ». Cela représente la volonté que les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 apportent un espoir éternel dans le coeur de tous.

Les mascottes olympiques

Tout a démarré en 1968 lorsque Schuss, un petit personnage roux sur skis, a séduit tout le public des Jeux Olympiques d’hiver de Grenoble. Depuis lors, des chiens de montagnes, des castors, des ornithorynques à bec de canard et d’autres créations merveilleuses de la joie, du plaisir et un peu de malice aux Jeux.

Retour en arrière sur toutes les mascottes olympiques :

Date : Pyeongchang 2018
Nom : Soohorang

La mascotte des Jeux Olympiques d’hiver de Pyeongchang 2018 se nommait Soohorang. Son motif vient d’un tigre blanc, longtemps considéré comme l’animal protecteur de République de Corée. « Sooho » signifie « protection » en coréen et « rang » est un dérivé du mot utilisé pour designer un tigre. Soohorang n’est pas un animal féroce. Il symbolise la protection offerte aux athlètes, spectateurs et toutes les personnes impliquées dans les Jeux Olympiques 2018.

Date : Rio 2016
Nom : Vinicius

Vinicius était la mascotte des Jeux Olympiques de Rio 2016. C’est un mélange de différents animaux brésiliens qui a été choisi pour représenter la diversité des Brésiliens et de leur culture, ainsi que leur nature exubérante. Son design est inspiré par la culture populaire, les jeux vidéos et les personnages animés. Son nom a été sélectionné parmi 323 327 propositions.

Date : Sotchi 2014
Nom : Le lièvre, l’ours polaire et le léopard

Les trois mascottes des Jeux Olympiques de Sotchi 2014 sont le lièvre, l’ours polaire et le léopard. Ces mascottes ont été sélectionnées via un concours qui a attiré 24 048 designs différents. La décision finale a été prise grâce à un vote réalisé à la télévision russe. En 2018, la Russie a lancé une pièce de monnaie affichant la mascotte de Sotchi 2014.

Date : Londres 2012
Nom : Wenlock

Wenlock était la mascotte des Jeux Olympiques de Londres 2012. Elle avait une apparence métallique. La forme de sa tête est inspirée du toit du stade olympique et la lumière sur sa tête représente celle que l’on peut voir sur les célèbres taxis noirs londoniens. Son oeil est l’objectif d’un appareil photo, ce qui permet à Wenlock de capturer tout ce qu’il voit.

Date : Vancouver 2010
Nom : Quatchi et Miga

La mascotte des Jeux Olympiques d’hiver de Vancouver 2010 est inspirée des premières nations de la côté ouest du Canada. Quatchi est un Sasquatch, un personnage légendaire qui vit dans la forêt. Miga est un ours des mers, un animal mythique mi-orque mi-ours de Kermode. L’ours de Kermode, également appelé « esprit de l’ours » vit uniquement en Colombie-Britannique.

Date : Pékin 2008
Nom : Fuwa

Les cinq mascottes des Jeux Olympiques de Pékin 2008 formaient le « Fuwa » ou « poupées porte-bonheur ». Beibei le poisson représente l’eau, Jingjing le panda représente la forêt, Yingying l’antilope tibétaine représente la Terre, Nini l’hirondelle représente le ciel et Huanhuan symbolise le feu et l’esprit olympique.

Date : Turin 2006
Nom : Neve et Gliz

Neve et Gliz étaient les mascottes des Jeux Olympiques d’hiver de Turin 2006. Neve est une boule de neige et Gliz un glaçon. Neve est d’une forme douce avec des contours arrondis, personnifiant l’harmonie est l’élégance du mouvement. Le côté anguleux est lisse de Gliz rappelle la force et la puissance des athlètes.

Date : Athènes 2004
Nom : Phevos et Athena

Nommé d’après les anciens Dieux grecs, Phevos et Athena étaient les mascottes des Jeux Olympiques d’Athènes 2004. « Phevos » est l’autre nom d’Apollon, le dieu de la lumière et de la musique, et « Athena » est la déesse de la sagesse et protectrice de la cité d’Athènes. Phoebos et Athena sont frères est soeurs et sont représentés par la forme d’une « daidala », une ancienne poupée en terre cuite en forme de cloche.

Date : Salt Lake City 2002
Nom : Powder, Coal et Copper

Les trois mascottes des Jeux Olympiques d’hiver de Salt Lake City 2002 étaient Powder, un lièvre d’Amérique, Coal, un coyote et Copper, un ours noir. Ces noms sont un clin d’oeil aux ressources naturelles de l’Utah, sa neige et sa terre. Environ 42 000 écoliers ont présenté des suggestions pour le nom des mascottes, et un vote national a été organisé pour déterminer les noms finaux.

Date : Sydney 2000
Nom : Syd, Olly et Millie

La première fois que trois mascottes ont été créées, c’était aux Jeux Olympiques de Sydney 2000. Syd était un ornithorynque, Olly un kokaburra et Millie un échidné. Les trois mascottes symbolisent l’eau, l’air et la terre. Les noms ont une signification particulière : Syd représente la ville hôte de Sydney, Olly est une référence aux Jeux Olympiques et Millie représente le nouveau millénaire.

Date : Nagano 1998
Nom : Snowlets

Les « Snowlets » était le nom du groupe de mascottes des Jeux Olympiques d'hiver de Nagano 1998. Sukki, Nokki, Lekki et Tsukki sont quatre hiboux des neiges. Chacun d’eux représente respectivement le feu (Sukki), l’air (Nokki), la terre (Lekki) et l’eau (Tsukki). « Snow » rappelle la saison hivernale durant laquelle se déroulent les Jeux, et « lets » fait référence au « let’s » anglophone qui symbolise l’invitation à se joindre à la célébration des Jeux. Les quatre prénoms individuels des Snowlets ont été choisis parmi 47 484 suggestions de noms.

Date : Atlanta 1996
Nom : Izzy

Izzy était la mascotte des Jeux Olympiques d'Atlanta en 1996. Contrairement aux mascottes précédentes, Izzy n'est ni humain ni animal, mais issu de la technologie informatique. Izzy a été conçue et nommée par les enfants d'Atlanta.

Date : Lellehammer 1994
Nom : Haakon et Kristin

Haakon et Kristin, les mascottes des Jeux Olympiques d'hiver de Lillehammer 1994, sont un hommage à deux personnages historiques du XIIIe siècle originaires de la région de Lillehammer. Bien qu'elles portent des vêtements médiévaux en clin d'œil à leurs racines historiques, ce sont des enfants heureux et modernes. Pour les Jeux, huit couples d'enfants norvégiens furent sélectionnés parmi environ 10 000 prétendants pour jouer le rôle de mascottes vivantes.

Date : Barcelone 1992
Nom : Cobi

Cobi était la mascotte des Jeux Olympiques de Barcelone 1992. Cobi est un berger des Pyrénées humanisé, au style « cubiste ». Si l’accueil reçu par Cobi lors de sa présentation est plutôt mitigé, sa popularité sera croissante au fil des mois menant aux Jeux pour finalement se muer en véritable plébiscite. Cobi avait même sa propre série animée télévisée.

Date : 1992 ALBERTVILLE
Nom : Magique

Magique est la première mascotte à ne pas être un animal depuis les Jeux d’Innsbruck 1976. Avec sa forme étoilée aux couleurs du drapeau français, il symbolise le rêve et l’imagination.

Date : Séoul 1988
Nom : Hodori

Le choix du tigre comme mascotte des Jeux Olympiques de Séoul 1988 a été fait à partir d'une liste restreinte comprenant quatre animaux différents : un lapin, un écureuil, un canard mandarin et un tigre. Le choix final a été choisi parmi 4 344 propositions soumises par des personnes de toute la République de Corée, et son nom a aussi été choisi parmi 2 295 noms proposés par le public via un concours.

Date : Calgary 1988
Nom : Hidy et Howdy

Hidy et Howdy, les mascottes des Jeux Olympiques d'hiver de Calgary 1988, sont des ours polaires, symbole des régions arctiques du Canada. Les mascottes sont frère et sœur, et leur nom a été choisi pour représenter l'hospitalité de la région de Calgary. Ces noms ont été sélectionnés par un jury de citoyens suite à un concours organisé par le Zoo de Calgary récoltant près de 7 000 réponses.

Date : Los Angeles 1984
Nom : Sam

Basé sur le modèle de l'aigle, emblème national des États-Unis, Sam a été choisi comme mascotte des Jeux Olympiques de Los Angeles en 1984. Sam a une personnalité joyeuse et vivante qui l'a rendu populaire auprès des enfants, et la mascotte a même eu sa propre émission de télévision.

Date : Sarajevo 1984
Nom : Vučko

La mascotte des Jeux Olympiques d'hiver de Sarajevo 1984, Vučko, était un loup - un animal que l'on trouve généralement dans les forêts de la région des Alpes Dinariques. Le loup est un personnage important des fables yougoslaves, associé à l'hiver et incarnant le courage et la force. Vučko est un personnage sympathique et a contribué à changer l'image habituellement féroce du loup.

Date : Moscou 1980
Nom : Misha

La mascotte des Jeux Olympiques de Moscou 1980 était Misha, un ours très populaire dans l'Union soviétique de l'époque. Le dessin de Misha a été choisi parmi quelque 45 000 idées soumises par les habitants de l'Union soviétique. Avant les Jeux, le 15 juin 1978, Misha décolle à bord d’un vaisseau « Soyouz » pour un séjour à bord de la station orbitale « Salyut 6 ».

Date : Lake Placid 1980
Nom : Roni

Un raton laveur a été choisi pour représenter les Jeux Olympiques de Lake Placid 1980. Le raton laveur est un animal familier de la région montagneuse des Adirondacks où se trouve le Lake Placid. Le nom de la mascotte, Roni, a été choisi par les écoliers de la région de Lake Placid.

Date : Montréal 1976
Nom : Amik

Amik le castor a été la mascotte des Jeux Olympiques de Montréal en 1976. Le castor est une icône au Canada et figure sur les pièces de monnaie et les timbres-poste. Le castor est bien connu pour sa patience, sa persévérance et son intelligence. Il a joué un rôle important dans le développement du Canada. Amik apparaît entouré d’une bande rouge ornée du logo des Jeux.

Date : Innsbruck 1976
Nom : Schneemandl

Schneemandl était la mascotte des Jeux Olympiques d'Innsbruck en 1976. Schneemann s'est avéré être un énorme succès commercial, décliné sur des t-shirts, des autocollants, des coussins, des porte-clés, de la verrerie et des peluches.

Date : Munich 1972
Nom : Waldi

Waldi est la première mascotte officielle de l’histoire des Jeux Olympiques d'été, présentée aux Jeux de Munich 1972. Waldi est un teckel. Il symbolise la persévérance et la ténacité avec un grand coeur ; toutes les caractéristiques de l'athlète de haut niveau.

Date : 1968 Grenoble
Nom : Schuss

La toute première mascotte olympique a été présentée aux Jeux Olympiques d'hiver de Grenoble 1968. Sous le nom de Schuss, la mascotte a connu un grand succès. Depuis, chaque édition des Jeux Olympiques a présenté une mascotte dont les caractéristiques symbolisent l'édition courante des Jeux.