Johanne Defay remporte l’Euro Cup of Surfing 2020

Ericeira, PORTUGAL - 1er octobre 2020 : Johanne Defay remporte la Portugal Cup Of Surfing et s’empare du trophée de l’Euro Cup of Surfing 2020.
Ericeira, PORTUGAL - 1er octobre 2020 : Johanne Defay remporte la Portugal Cup Of Surfing et s’empare du trophée de l’Euro Cup of Surfing 2020.

La voie qu’emprunte Johanne Defay vers Tokyo 2020 semble plutôt royale pour le moment : la native du Puy-en-Velay a remporté une nouvelle victoire à la Portugal Cup Of Surfing, confirmant sa domination européenne. 

Les compétitions s’enchaînent et se ressemblent pour Johanne Defay. Après deux victoires depuis la reprise de la saison, la première lors de la Coupe de la Fédération à Hossegor en juillet, la deuxième au French Rendez-Vous Of Surfing à Anglet la semaine dernière, la surfeuse française a remporté la Portugal Cup Of Surfing à Ericeira hier, jeudi 1er octobre. Elle remporte ainsi l’Euro Cup of Surfing 2020, composée des compétitions d’Anglet et Ericeira.

Maîtrisant sa partition du début à la fin, la Réunionnaise a d’abord eu raison de la Portugaise Carolina Mendes, qui surfait à domicile, en quarts de finale avant de remporter sa demie contre l’Israélienne Anat Lelior et la finale contre l’Espagnole Nadia Erostarbe. Personne n’a pu contester la domination qu’exerce Johanne Defay sur le surf européen.

« Johanne est une si grande surfeuse »

Après la compétition, c’est avec modestie qu’elle a réagi à sa victoire, soulignant tout de même sa fierté de pouvoir porter le maillot jaune de leader de l’Euro Cup of Surfing 2020.

« Pouvoir de nouveau enfiler le lycra était super pour tout le monde. Simplement pour voir où nous en sommes dans notre surf et si nous sommes compétitifs. C’étaient deux très bonnes semaines et je suis heureuse de pouvoir porter le maillot de leader Jeep pour la première fois de ma vie. J’ai de très bons souvenirs ici, où j’ai commencé ma carrière junior, et c’était génial d’y revenir. »

La finaliste espagnole Nadia Erostarbe a quant à elle félicité Johanne Defay avec de jolis mots :

« Johanne est une si grande surfeuse, c’était un rêve de pouvoir disputer une manche avec elle. »

View this post on Instagram

Obrigado 💛🙌🏾 #EuroCup

A post shared by Johanne Defay (@johannedefay) on

De la confiance pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Déjà qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 aux côtés des Français Jérémy Florès et Michel Bourez, même si ils devront confirmer leur billet avec une participation aux Championnats du monde de l’ISA 2021, Defay se réjouissait de pouvoir disputer la première compétition de surf olympique de l’histoire des Jeux au Japon.

« Je vais représenter la France et mon île de la Réunion. C'est tellement énorme », confiait-elle au journal Le Parisien.

Avec ces nouvelles victoires et la confiance engrangée, elle pourra légitimement prétendre à une médaille sur les vagues de Tsurigasaki, où se déroulera l’épreuve olympique.

Boukhiam s’incline en demi-finales

Les Français Maxime Huscenot et Pauline Ado étaient également en lice au Portugal, tous deux éliminés au stade des quarts de finale.

Dans la compétition masculine, le Marocain Ramzi Boukhiam était bien parti en quarts, remportant son duel contre le Portugais Vasco Ribeiro mais il n’a rien pu faire en demi-finales contre le numéro 1 mondial brésilien Italo Ferreira.

Ferreira s’est cependant incliné en finale contre le local Frederico Morais, sur un score de 15,60 à 12,33.

Le prochains rendez-vous du World Championship Tour sont prévus à Hawai le 25 novembre pour les femmes et le 8 décembre pour les hommes.