Jakob Ingebrigtsen a battu le record de Norvège du 5 km

Les Norvégiens Jakob Ingebrigtsen et Henrik Borkja lors de la finale du 3000m des Championnats d'Europe d'athlétisme en salle de 2019
Les Norvégiens Jakob Ingebrigtsen et Henrik Borkja lors de la finale du 3000m des Championnats d'Europe d'athlétisme en salle de 2019

Le double champion d'Europe norvégien bat le record national du 5 km à Stavanger, en terminant devant son frère aîné Henrik.

Jakob Ingebrigtsen a fait de sa première apparition en 2020 une victoire, en battant le record norvégien du 5 km à Stavanger mercredi (20 mai).

Le jeune homme de 19 ans, qui a remporté l'or sur 1500 et 5000 mètres aux Championnats d'Europe de 2018, a terminé en 13'28'', réévalué à 13'29'', soit neuf secondes de moins que le record établi par Sondre Nordstad Moen à Monaco l'année dernière.

Son frère aîné Henrik a terminé deuxième en 13'32''.

Le Norvégien Per Svela a terminé troisième dans le peloton.

C'était très fun de porter le dossard au départ.

Il fallait que je m'échauffe un peu. Et en avançant, je n'ai pas ressenti de tension.

Les frères Ingebrigtsen montrent l'exemple

Ingebrigtsen a terminé l'année 2019 en beauté en remportant son quatrième titre européen de cross-country U20 à Lisbonne.

Henrik a été vu pour la dernière fois en compétition aux Championnats du monde d'athlétisme de Doha en 2019, où le duo et le frère cadet Filip ont terminé sans médaille, mais les trois ont servi de lièvres à Eliud Kipchoge lors de son marathon en moins de deux heures à Vienne en octobre.

La pandémie de COVID-19 ayant provoqué le confinement de la Norvège et d'autres pays, les Ingebrigtsen ont dû attendre la reprise des courses.

Les restrictions ont été assouplies la semaine dernière, ce qui a permis à la course Forus Perseløp de se dérouler à Stavanger, à 15 km au nord de leur ville natale, Sandnes.

Pour se conformer au règlement, plusieurs groupes de coureurs ont été constitués, la catégorie élite étant limitée à cinq.

Jakob et Henrik ont été rejoints sur la ligne de départ par leurs compatriotes norvégiens Svela et Narve Gilje Nordås, et par l'Érythréen Zerei Kbrom Mezngi.

Henrik a pris la tête du peloton au départ, mais le reste du peloton, à l'exception notable de Jakob, a pris la tête avant que le jeune frère Ingebrigtsen n'accélère dans le dernier kilomètre.

Même Henrik, qui se concentre sur des distances plus longues cette saison, a eu du mal à suivre le rythme lorsque Jakob a franchi la ligne d'arrivée pour réaliser ce qu'il s'était fixé.

Henrik est arrivé deuxième, Svela prenant la troisième place devant Mezngi et Nordås.

« J'ai fait un pas dans la bonne direction »

Ce n'était guère plus qu'une séance d'entraînement intense pour les frères Ingebrigtsen, Jakob ne prenant que 30 secondes pour récupérer et se faire interviewer.

« Je me suis vraiment bien entraîné. Par rapport à la même période l'année dernière, je dois dire que j'ai fait un pas dans la bonne direction », a-t-il déclaré à NRK Sport,

Henrik a déclaré : « Le plus important était de ne pas faire de folies par rapport à Jakob. Je pense que je suis clairement bien. Le corps a tenu bon, et je sens que je suis là où je dois être par rapport à Jakob ».

La Ligue de diamant doit maintenant commencer en août, mais Jakob est impatient de reprendre la compétition sur piste.

« Je dois dire que je me suis fait des illusions. Je me suis dit que je ne tarderais pas à courir, même si je sais au fond de moi qu'il y aura probablement un moment où les choses seront comme elles sont », a-t-il déclaré.

« Mais cela me motive à me tromper moi-même en me disant qu'il y aura peut-être une course prochainement ».

Leur sœur Ingrid, âgée de 14 ans, a également couru à Stavanger, terminant septième sur douze coureuses tous âges confondus en 18'.

Par Olympic Channel