TQO de Londres : les forces françaises en présence

Rio de Janeiro - BRÉSIL - 16 août 2016 : Le Français Sofiane Oumiha (en bleu) contre le Brésilien Robson Conceicao en finale des poids légers des Jeux Olympiques de Rio 2016. Il s’est incliné, remportant la médaille d’argent. Il sera à Londres pour se qualifier à Tokyo 2020.
Rio de Janeiro - BRÉSIL - 16 août 2016 : Le Français Sofiane Oumiha (en bleu) contre le Brésilien Robson Conceicao en finale des poids légers des Jeux Olympiques de Rio 2016. Il s’est incliné, remportant la médaille d’argent. Il sera à Londres pour se qualifier à Tokyo 2020.

Le Tournoi de Qualification Olympique a démarré le 14 mars à Londres pour 11 jours de compétition. Vous voulez savoir qui sont les boxeurs et boxeuses français ? C’est ici que ça se passe.

Qui seront les descendants de la « Team Solide » de Rio 2016 ? Une partie de la réponse sera connue à l’issue du Tournoi de Qualification Olympique Europe (TQO) de Londres, du 14 au 24 mars et diffusé en exclusivité sur Olympic Channel. Cinq boxeuses et huit boxeurs français seront en lice dans la capitale anglaise pour obtenir leur billet pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Huit catégories masculines et cinq catégories féminines seront donc disputées dans le tournoi de boxe olympique de Tokyo 2020 (contre dix et trois respectivement à Rio 2016). Pour y accéder en tant qu’athlète européen, il faut se qualifier via le TQO de Londres. Si un Comité National Olympique ne parvient pas à qualifier d’athlète à l’issue du tournoi de Londres, un TQO mondial aura lieu à Paris du 13 au 24 mai pour une dernière chance.

La France a l’ambition de qualifier un athlète par catégorie. « Certains de nos boxeurs comme Sofiane Oumiha font partie des meilleurs de la planète et méritent de participer aux JO 2020, voire d’accéder à la plus haute marche du podium, estime Eric Dary, directeur technique adjoint de la boxe française. À l’issue de ces deux TQO, nous espérons pouvoir présenter un boxeur pour chaque catégorie ouverte aux Jeux de Tokyo 2020. »

Tokyo2020.org vous a préparé une présentation de chaque athlète présent à Londres en interrogeant le DTN adjoint Eric Dary et le manager de l’équipe de France John Dovi. À noter que la composition de cette liste a été établie par un comité de sélection comprenant des entraineurs nationaux, la direction technique nationale et des élus de la fédération.

Avec cette présentation, vous pourrez suivre le TQO de Londres avec un œil d’expert !

Hommes

Poids mouches (-52 kg)

Billal Bennama - 21 ans - Blagnac Boxing Club

« Depuis le début de l’olympiade, il est en pleine explosion. Il a été médaillé de bronze aux Championnats du monde 2019 et il a donc toutes ses chances pour la qualification olympiques »

Poids coqs (-57 kg)

Samuel Kistohurry - 25 ans - USSAP Boxe

« Ils étaient deux concurrents sérieux dans cette catégorie : Jordan Rodriguez et Samuel. Il a su se mettre en avant sur les tournois de préparation pour décrocher sa place dans cette sélection et possède de bons atouts pour obtenir la qualification. »

Poids légers (-63 kg)

Sofiane Oumiha - 25 ans - Boxoum

« C’est le capitaine de l’équipe de France. Médaillé d’argent aux Jeux Olympiques de Rio 2016, il a su enchainer avec un titre de champion du monde en 2017. Il s’est toujours maintenu au plus haut niveau sur le plan international. De toute évidence, il mérite sa place aux Jeux, et même sur le podium olympique. »

Poids welters (-69 kg)

Wahid Hambli - 29 ans - AS Mulhouse Boxe

« C’est un athlète performant. Autant au niveau de l’entrainement où il s’investit pleinement qu’au niveau des résultats obtenus dans les tournois internationaux. Tous les espoirs sont permis quant à la qualification qu’il pourrait décrocher à partir des demi-finales du tournoi de Londres. »

Poids moyens (-75 kg)

Victor Yoka - 21 ans - B’O Boxing Achères

« Victor est sorti du lot sur la fin de l’olympiade. Il a su faire exploser son potentiel pour être aujourd’hui le numéro un français de sa catégorie. »

Poids mi-lourds (-81 kg)

Gaëtan Ntambwé - 25 ans - Boxing Club Heninois

« Il a mis du temps à éclore, mais à l’approche de la qualification olympique il a su travailler ses lacunes pour devenir non seulement le numéro un français mais aussi une très bonne chance de qualification. »

Poids lourds (-91 kg)

Wilfried Florentin - 19 ans - Boxing Club

« Champion d’Europe Juniors en 2019, Florentin vient d’entrer dans la catégorie séniors mais il montre déjà de réelles dispositions pour être un concurrent sérieux au plus haut niveau. Il dispose d’un potentiel intéressant qui pourrait l’amener à se qualifier aux Jeux Olympiques et, qui sait, décrocher une médaille. »

Poids super-lourds (+91 kg)

Mourad Aliev - 24 ans - Boxing Club Heninois

« La concurrence était rude entre Djamili Aboudou et Mourad dans la catégorie des +91 kg. Le choix s’est finalement porté sur Mourad au moment de dresser cette liste grâce aux aptitudes démontrées dans les dernières étapes de la préparation. »

Femmes

Poids mouches (-51 kg)

Wassila Lkhadiri - 24 ans - BAM l’Héritage

« Elle était la concurrente de Sarah Ourahmoune (ndlr: médaillée d’argent aux JO de Rio 2016) pour les Jeux de Rio. Depuis, elle a continué de progresser et le travail accompli ces quatre dernières années fait d’elle la numéro un de sa catégorie. Elle possède de bonnes chances de qualification. »

Poids coqs (-57 kg)

Mona Mestiaen - 28 ans - Boxing Club Heninois

« Elle a été sélectionné dans une short list de trois boxeuses. Mona a un bon parcours avec des performances remarquables dans les compétitions de rang depuis le début de l’olympiade, notamment une médaille de bronze lors des Championnats d’Europe 2017. Ses performances et son sérieux ont fait pencher la balance de son côté. »

Poids légers (-60 kg)

Maïva Hamadouche - 30 ans - CS de Clichy

« Ancienne membre de l’équipe de France amateur, Maïva est passée chez les professionnelles ou elle a remporté plusieurs titres internationaux. Très attachée à l’équipe de France et compétitrice chevronnée, elle a souhaité réintégrer les rangs tricolores pour l’aventure olympique. Elle peut sortir son épingle des Jeux. »

Poids welters (-69 kg)

Emilie Sonvico - 30 ans - Boxing Club d’Uzes

« C’est une compétitrice très sérieuse qui a fourni un gros travail lors de ces dernières années. Encore inconnue en 2016, elle a réussi à atteindre un niveau laissant espérer une qualification et un beau parcours olympique. »

Poids moyens (-75 kg)

Davina Michel - 22 ans - Boxing Club de Garges

« Seule représentante féminine de la France d’outre-mer, elle a commencé sa formation en Martinique et l’a poursuivi en métropole avant de rejoindre l’équipe de France. Elle est notre meilleure chance de qualification dans cette catégorie. »