Finales historiques : L’outsider devenue championne

Rio de Janeiro, BRÉSIL - 13 août 2016 : Le Portoricaine Monica Puig sous l’émotion de son titre de championne olympique de tennis aux JO de Rio 2016.
Rio de Janeiro, BRÉSIL - 13 août 2016 : Le Portoricaine Monica Puig sous l’émotion de son titre de championne olympique de tennis aux JO de Rio 2016.

L’histoire des Jeux Olympiques regorge de belles finales, dramatiques et émouvantes. Chaque semaine, revivez les finales les plus mémorables en vidéo. Cette semaine, nous vous proposons la finale de tennis féminin des JO de Rio 2016, où Porto Rico a fait une entrée magistrale dans l'histoire olympique.

Les données

Tournoi olympique de tennis féminin individuel
Centre de tennis olympique, Rio de Janeiro, 13 août 2016
Mónica Puig vs Angelique Kerber

Le contexte

Le tournoi olympique de tennis féminin de Rio 2016 était très dense en terme de niveau. Les meilleurs joueuses étaient présentes, dont les soeurs Williams, Angelique Kerber, Garbiñe Muguruza, Agnieszka Radwanska… Mais les Jeux Olympiques sont imprévisibles.

La favorite était, évidemment, Serena Williams. Elle avait remporté les médailles d’or en simple et en double à Londres 2012, qui s’ajoutaient à celles obtenues en double à Sydney 2000 et Pékin 2008. Elle était aussi tête de série numéro 1 aux Jeux de Rio 2016.

Qui se serait attendu au résultat final ? La gagnante ne faisait pas partie des favorites.

Le moment clé

Au fur et à mesure, la Portoricaine Mónica Puig est apparue comment une prétendante. Surtout après avoir battu Garbiñe Muguruza, tête de série numéro 4 et récente gagnante de Roland Garros, et Petra Kvitova en demi-finale (qui a finalement remporté le bronze). En atteignant la finale, Puig avait déjà écrit une nouvelle page de l’histoire olympique et de son pays. C’était la première femme à atteindre une finale olympique, tous sports confondus.

Et la voilà, sur le chemin de la gloire en finale du tournoi olympique de tennis.

Mais en face d’elle se tenait une joueuse au palmarès bien fourni : Angelique Kerber, titrée à l’Open d’Australie et tête de série numéro 2. C’était donc la favorite, après la défaite de Serena Williams contre Elina Svitolina au second tour.

Mais cela lui était égale. Puig a joué son meilleur tennis, particulièrement dans le dernier set. Elle a remporté le match 6-2, 4-6, 6-1. Au final, 2 h et 9 minutes ont suffi pour passer d’outsider à championne olympique.

Les conséquences

Mónica Puig a pleuré. Elle portait le drapeau « boricua » et l’histoire de son pays sur ses épaules. Elle s’est battue contre les favorites, contre toutes les prédictions, et elle a gagné. Elle a remporté la première médaille d’or olympique de l’histoire de Porto Rico. L’outsider de 22 ans avait gagné.

Cependant, après sa victoire, elle a du faire face à la pression d’être une championne, comme elle l’a confié à Olympic Channel : « Je pense qu’après les Jeux Olympiques, je me suis mis trop de pression pour être au top à chaque match. Puis j’ai de nouveau appris à ajuster mon niveau et à être à l’écoute de mes sensations. »

C’est ce qu’elle a fait. La pression qui a suivi n’a jamais atténué l’éclat de sa médaille d’or.

Tennis féminin individuel, Finale, Rio 2016
52:00