Finales historiques : La gardienne offre la victoire à la Grande-Bretagne

Rio de Janeiro, Brésil - 19 août 2016 : Les joueuses britanniques fêtent leur victoire aux tirs au but contre les Pays-Bas pour la médaille d'or féminine
Rio de Janeiro, Brésil - 19 août 2016 : Les joueuses britanniques fêtent leur victoire aux tirs au but contre les Pays-Bas pour la médaille d'or féminine

L’histoire des Jeux Olympiques regorge de belles finales, dramatiques et émouvantes. Chaque semaine, revivez les finales les plus mémorables en vidéo. Cette semaine, focus sur la finale de hockey féminin de 2016.

Les données

  • Finale de hockey féminin, Jeux Olympiques de Rio 2016
  • Centre olympique de hockey, Rio, 19 août 2016
  • Grande-Bretagne vs Pays-Bas

Le contexte

Il ne fait aucun doute que les Pays-Bas étaient favorites à l'approche du match pour la médaille d'or de hockey à Rio 2016. Non seulement elles étaient championnes du monde en titre et en tête du classement mondial, mais elles avaient également remporté les deux derniers tournois olympiques, avec 21 victoires consécutives avant cette finale au Brésil. Sur la route de la finale, elles avaient marqué 22 buts pour seulement 4 concédés.

La Grande-Bretagne, en revanche, n'avait jamais remporté l'or olympique en hockey féminin. Quatre ans auparavant, lors de leurs propres Jeux Olympiques à Londres, elles avaient remporté la médaille de bronze. Un résultat qui avait inspiré la nation toute entière, entraînant une augmentation de 25 % des pratiquantes au Royaume-Uni. Sous le soleil de Rio, elles se trouvaient en territoire inconnu et devaient tenter l'impossible contre l'une des équipes les plus talentueuses de la discipline.

Le moment clé

Pendant les trois quarts du match, les Néerlandaises ont réalisé une démonstration de force éblouissante, dominant l'équipe de Grande-Bretagne et la repoussant dans sa moitié de terrain. C'était même un miracle que l'équipe britannique soit entrée dans le dernier quart-temps avec un seul but de retard. Mais la performance héroïque de la gardienne Maddie Hinch, repoussant une à une les attaques néerlandaises, a permis de maintenir le score à 3-2.

Et puis l'impensable est arrivé.

À neuf minutes de la fin, la Grande-Bretagne obtienne son premier corner. Pour remettre les choses dans leur contexte, l'équipe néerlandaise a gagné 10 matchs dans la même situation. Bien que ce premier corner n'ait pas conduit à un but, il s'est soldé par un second corner moins d'une minute plus tard qui s'est quant à lui soldé par un but de Nicola White.

La partie était relancée.

Le but de la Grande-Bretagne a été suivi de huit minutes de pression néerlandaise, mais les joueuses en rouge ont résisté. Lorsque le coup de sifflet a finalement retenti pour signaler la fin du temps réglementaire, les deux équipes étaient à égalité. Tirs aux buts.

Avant le début de la séance de tirs au but, la gardienne britannique Maddie Hinch a ouvert un petit livre noir, un carnet secret contenant des notes sur chacune des joueuses adverses. Ses recherches ont porté leurs fruits, puisqu'elle a sauvé quatre penalties néerlandais d'affilée avant que Hollie Webb n'inscrive le cinquième penalty décisif de l'équipe britannique pour assurer une médaille d'or historique.

Les conséquences

Sept des seize joueuses britanniques qui ont participé à la finale olympique ont pris leur retraite, et les championnes en titre ont peiné pendant leur campagne de qualification pour Tokyo 2020, ne parvenant à se qualifier qu'après une victoire en barrage contre le Chili.

L'une des plus belles histoires de cette victoire est le fait que la capitaine britannique Kate Richardson-Walsh et sa femme sont devenues le premier couple marié du même sexe à remporter une médaille d'or olympique pour leur pays. Le destin a voulu qu'après les Jeux Olympiques, elles se soient installées aux Pays-Bas pour jouer au HC Bloemendaal, se faisant ainsi une place dans le pays dont elles avaient brisé les rêves quelques mois plus tôt à Rio.

Finales Classiques: Hockey sur gazon féminin en 2016
52:00