Federer prévoit 2021 et les Jeux Olympiques

Le Suisse Roger Federer contre le Britannique Andy Murray lors de la finale des Jeux Olympiques de Londres 2012.
Le Suisse Roger Federer contre le Britannique Andy Murray lors de la finale des Jeux Olympiques de Londres 2012.

Federer pourrait être absent pour le reste de l'année 2020 après avoir subi deux opérations du genou mais il prépare actuellement sa saison 2021, avec potentiellement une participation aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 l'année prochaine.

« Je me sens beaucoup mieux », a-t-il déclaré. « Mais je ne suis pas encore à un niveau où je peux jouer au tennis. »

« L'objectif est d'être prêt pour l'année prochaine », a déclaré Federer à ses fans, lors du lancement de nouvelle sneakers portant son nom, The Roger.

Federer, qui se concentre maintenant sur sa rééducation, a également décrit comment il a vécu cette pause.

« C'est facile à dire mais c'est un long chemin pour revenir, il faut être patient, c'était aussi un temps de réflexion. »

En 2019, Federer a confirmé son intention de participer à Tokyo 2020.

« J'ai été porte-drapeaux à deux reprises fois pour la Suisse, à Athènes et à Pékin, j'ai remporté une médaille d'or et une d'argent, et j'aimerais bien jouer à nouveau, je suis très motivé », a-t-il commenté après avoir disputé un match de gala contre John Isner.

Federer fêtera ses 40 ans lors des Jeux Olympiques, suite au report. La star suisse a remporté 20 titres du Grand Chelem dans sa carrière, mais n'a jamais remporté d'or olympique en simple.

Il a participé à quatre éditions des Jeux Olympiques, remportant la médaille d'or en double avec son compatriote Stan Wawrinka à Pékin 2008, et une médaille d'argent en simple, perdant en finale contre Andy Murray à Londres 2012.

Toujours au sommet

Cette semaine, Federer était censé participer à Wimbledon, mais la compétition a été annulée suite au COVID-19. C'est la première fois que le tournoi est annulé depuis la Seconde Guerre mondiale.

Federer a fait savoir combien ce tournoi lui manquait, ayant remporter ce tournoi du Grand Chelem huit fois.

« ...Bien sûr que Wimbledon me manque, bien sûr que j'aimerais être là pour jouer sur le court central pour atteindre la deuxième semaine. »

« Il est clair que l'un de mes objectifs, et c'est pourquoi je fais ce travail de récupération tous les jours et que je travaille dur, et pourquoi je me prépare pour un bloc de préparation physique de 20 semaines cette année, c'est parce que j'espère jouer à Wimbledon l'année prochaine. »

La circuit ATP doit reprendre début août, avec un classement masculin revu pour tenir compte de cette interruption.

Cette refonte du classement devrait profiter à Federer, qui restera dans le top cinq.

« En prévision d'un retour à la compétition en août, le classement, qui fonctionne traditionnellement sur la base des résultats des "18 meilleurs" résultats sur 52 semaines, couvre maintenant une période de 22 mois (mars 2019 - décembre 2020). Le classement est gelé depuis le 16 mars 2020, quelques jours seulement après la suspension du circuit ATP en raison de la pandémie de COVID-19 », indique une déclaration de l'ATP.

« Un joueur ne peut pas compter deux fois le même tournoi dans sa répartition des "18 meilleurs " résultats. Par exemple, un joueur qui a joué à Mutua Madrid Open en 2019 et rejoue Madrid en 2020, comptera le meilleur de ces deux résultats. »

« Si la saison 2021 était affectée par le COVID-19, d’autres ajustements au classement seront envisagés. »

Le public avant tout

En plus de la compétition, c'est le public qui manque à Federer.

« Oui, cela me manque de jouer devant un public, pas de doute la dessus. Je pense que si le tennis reprend [cette année], nous savons que ce ne sera pas comme d'habitude, devant la foule, donc naturellement nous ne pourrons pas interagir avec le public, comme nous le faisions auparavant, signer des autographes, prendre des photos et des selfies, échanger... Je me sens comme un joueur de tennis dans l'âme est très proche de son public. »

« Bien sûr que ça me manque, mais pour l'instant, nous traversons une période où nous devons être patients et, avec un peu de chance, à partir de l'année prochaine, nous nous reverrons plus souvent et, avec un peu de chance, les choses reviendront un peu à la normale. »

« Nous devons être patients, pas de doute la dessus. »

Federer a également parlé de la façon dont il garde un état d'esprit positif.

« Ma plus grande force est de toujours voir le bon côté des choses, de voir ce qui va suivre. Au tennis, on n'est bon que jusqu'au prochain match. On ne peut pas trop s'attarder sur ses défaites, on regarde droit devant, on fait de notre mieux mais il y aura toujours des petites choses négatives. »