Premier entraînement pour les volontaires de Tokyo 2020

Des dizaines de volontaires de tous âges ont participé aux sessions d’entraînement à Tokyo
Des dizaines de volontaires de tous âges ont participé aux sessions d’entraînement à Tokyo

À moins de 300 jours du début des Jeux Olympiques et Paralympiques Tokyo 2020, les volontaires qui aideront pendant les événements ont commencé leur entraînement.

Le 5 octobre, le Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo (Tokyo 2020) a tenu sa première session d’entraînement pour les volontaires au Centre de la jeunesse du Mémorial Olympique de Tokyo.

Une expérience unique 

Les volontaires de Tokyo 2020 auront un rôle crucial dans le succès des Jeux, tout en vivant une expérience unique en apportant leur contribution à l’organisation des Jeux. 

Le tout premier entraînement a été un moment important pour beaucoup des volontaires pour commencer leur voyage dans l’Olympisme. Par exemple Carson, un Américain vivant à Tokyo qui a pris part au premier entraînement.   

“La session a été super. C’était vraiment intéressant d’en apprendre plus sur l’histoire des Jeux et l’implication du Japon », a-t-il noté. « Ce qui m’a le plus remué, c’est la partie sur le handicap et comment nous devons voir les choses sous un autre angle pour aider les gens pendant les Jeux ».  

Les volontaires ont reçu de nombreux documents les informant sur les Jeux. Ils apporteront leur soutien dans nombres de domaines, comme le guidage des spectateurs, l’opérationnel des compétitions et des médias. Ils seront déployés dans différents lieux, comme les sites des compétitions ou le Village des athlètes.

Près de 300 participants par session sont attendus et le contenu de chaque session sera exactement identique dans tout le pays. 

Les volontaires auront une vue d’ensemble des Jeux Olympiques et Paralympiques Tokyo 2020, et recevront un entraînement sur la diversité et l’intégration, ainsi que sur les règles et avantages du volontariat. Les sessions se conclueront par des messages écrits par les participations à eux-mêmes en 2020.

Volunteers wrote messages to themselves in 2020.
Volunteers wrote messages to themselves in 2020.

« C’est ma première fois en tant que volontaire », explique Kana, Japonais vivant à Tokyo. « Je suis né et j’ai grandi à Tokyo, je prends ce rôle comme une chance pour moi. Je veux vraiment participer, pour ma ville. J’ai vécu à l’étranger pendant quelques années, j’aime parler Anglais et communiquer avec les gens, j’espère que je vais pouvoir aider les spectateurs et les athlètes. »  

Parmi les volontaires de la première session, certains avaient une expérience d’autres événements sportifs. « En ce moment je travaille pour la Coupe du Monde de rugby. Lors des années passées, j’ai aussi aidé lors des championnats nationaux de triathlon et lors du marathon de Tokyo. Mais j’ai hâte d’être aux Jeux, surtout après cet entraînement.

Le contenu était intéressant, les animateurs très bons et ont même réussi à le rendre amusant ! », détaille Karen, une Américaine vivant à Tokyo.

80 000 places de volontaire disponibles 

« Tokyo 2020 offrira des programmes d’entraînement génériques pour aider les volontaires des Jeux Olympiques et Paralympiques à acquérir les connaissances de bases nécessaires », a résumé Yusuke Sakaue, le Vice-directeur général de Tokyo 2020. 

Près de 300 sessions d’entraînement se tiendront dans 13 sites de 11 préfectures du pays d’ici la fin du mois Février 2020. En mars, les volontaires se verront attribués des rôles pour les Jeux et, à partir d’avril, les sessions spécifiques débuteront. 

Un total de 204 680 personnes au Japon et à l’étranger se sont inscrits pour participer au programme des volontaires de Tokyo 2020, pour environ 80 000 places. Le fort intérêt au Japon et à l’étranger montre le haut niveau d’attente des Jeux partout dans le monde.

Les volontaires pris en photo avec les uniformes qu’ils porteront lors des Jeux
Les volontaires pris en photo avec les uniformes qu’ils porteront lors des Jeux