En route vers Tokyo 2020 : Une semaine en déclarations

Le Japonais Kei Nishikori après avoir remporté le match pour la médaille de bronze en simple contre l'Espagnol Rafael Nadal aux Jeux Olympiques de Rio 2016.
Le Japonais Kei Nishikori après avoir remporté le match pour la médaille de bronze en simple contre l'Espagnol Rafael Nadal aux Jeux Olympiques de Rio 2016.

Partout dans le monde, les athlètes reprennent le rythme de l'entraînement. Dans certains pays, les installations sportives rouvrent progressivement et d'autres pays autorisent même la reprise des compétitions.

Tokyo 2020 a discuté avec plusieurs athlètes qui reprennent progressivement la route vers les Jeux Olympiques et Paralympiques.

Teddy Riner : Le poids du corps, le poids sur les épaules 

Rio de Janeiro, BRÉSIL - 12 août 2016 : Le champion olympique Teddy Riner montre sa joie après sa victoire en finale des +100 kg des Jeux Olympiques de Rio 2016.
Rio de Janeiro, BRÉSIL - 12 août 2016 : Le champion olympique Teddy Riner montre sa joie après sa victoire en finale des +100 kg des Jeux Olympiques de Rio 2016.
Pascal Le Segretain/Getty Images

Je ne suis pas tombé, j’ai trébuché.

Cette troisième médaille d’or représente énormément de choses. Pendant 10 années, les Japonais se sont appliqués à le décortiquer sous tous les angles. Là, ca sera au Japon. En judo, c’est le Graal.

France 3 a suivi le double champion olympique de judo Teddy Riner pendant un an et demi dans sa quête d’une troisième médaille d’or à Tokyo 2020. Perte de poids, sucre, défaite… Tokyo2020.org revient sur les meilleurs moments de ce documentaire.

Article complet.

Eilish McColgan vise Tokyo 2020, 30 ans après la médaille d’or de sa mère à Tokyo

La Britannique Eilish McColgan lors du 10 000 m de la Coupe d’Europe féminine 2019 à Londres, en Angleterre.
La Britannique Eilish McColgan lors du 10 000 m de la Coupe d’Europe féminine 2019 à Londres, en Angleterre.
Bryn Lennon/Getty Images

Alors que je courais dans le parc, un homme m’a arrêtée et m’a demandé si j’avais un lien avec Liz McColgan...

Je suis juste sortie courir un jour et quelqu’un a reconnu mon style grâce à ma mère.

Quand l’athlète britannique Eilish McColgan fera son entrée dans le stade olympique pour courir le 10 000 m l’année prochaine, cela fera exactement 30 ans que sa mère aura décroché l’or sur la même distance aux Championnats du monde de 1991 à Tokyo. Elle s'est entretenue avec Tokyo 2020 sur ses objectifs pour les Jeux Olympiques, des records familiaux et de son rêve de courir le marathon à Paris 2024.

Article complet.

HARIMOTO Tomokazu : pas de regrets, tant que je peux compter sur mon revers

HARIMOTO Tomokazu fête sa victoire à l’ITTF Open de République tchèque en 2017.
HARIMOTO Tomokazu fête sa victoire à l’ITTF Open de République tchèque en 2017.
(c)ITTF

Je pense que ces Jeux Olympiques seront les seuls qui se tiendront au Japon de ma vie, alors j’espère faire une performance suffisamment marquante et qui plaira au public.

HARIMOTO Tomozaku est un adolescent prodige du tennis de table. Il a battu le médaillé d'or de Rio 2016 et le champion du monde MA Long de la République populaire de Chine. Après avoir connu plusieurs échecs au cours de la saison 2019, le jeune homme espère revenir plus fort que jamais et vise une médaille devant son public aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

Article complet.

Stefan Daniel : porté par l’amour fraternel à Tokyo

Le Canadien Stefan Daniel lors du triathlon aux Jeux Paralympiques de Rio 2016.
Le Canadien Stefan Daniel lors du triathlon aux Jeux Paralympiques de Rio 2016.
Photo par Matthew Stockman/Getty Images

Tout ça, c’est entièrement grâce à mon frère.

Il ne considère pas son handicap comme un handicap, alors que le sien est plus sévère que le mien.

S’il ne m’avait pas appris ça, je n’aurais jamais été capable de faire ce que je fais.

La motivation du triathlète Stefan Daniel lui vient de son petit frère, qui l'a aidé à atteindre une excellence rarement vus pour un athlète paralympique. Tokyo 2020 devrait être la première course où Daniel sera suivi par son frère.

Article complet.

NISHIKORI Kei : Représenter mon pays me donne la force de réussir

Le Japonais Kei Nishikori célèbre sa victoire après avoir gagné le match pour la médaille de bronze en simples face à l’Espagnol Rafael Nadal aux Jeux Olympiques de Rio 2016.
Le Japonais Kei Nishikori célèbre sa victoire après avoir gagné le match pour la médaille de bronze en simples face à l’Espagnol Rafael Nadal aux Jeux Olympiques de Rio 2016.
Photo de Julian Finney/Getty Images

Mon amour pour le tennis, et mon désir intarissable de progresser en tant que joueur m’ont permis d’avancer

NISHIKORI Kei a surmonté de nombreuses épreuves tout au long de sa carrière de joueur de tennis, Il a dû se tenir à l’écart des compétitions pendant de longues périodes en raison de blessures, et a frôlé l’un des titres du Grand Chelem mais deux choses l'ont toujours poussé à continuer : son amour pour le tennis et le fait de représenter le Japon.

Article complet.

Elie Enock rêve d’incarner l’espoir du Vanuatu à Tokyo

Elie Enock (Vanuatu) sur un lancé pendant l’épreuve de lancer de poids F57 aux Championnats du monde d’athlétisme handisport de l’IPC 2019 à Dubai.
Elie Enock (Vanuatu) sur un lancé pendant l’épreuve de lancer de poids F57 aux Championnats du monde d’athlétisme handisport de l’IPC 2019 à Dubai.
2019 Getty Images / Bryn Lennon

Qui aurait pu croire qu’une mère célibataire amputée d’une jambe puisse vivre un tel rêve ?

A 20 ans à peine, la vie d'Elie Enock a changé à jamais. Après avoir été amputée, elle est devenue dépressive et avait peur de sortir. Mais tout a changé lorsqu'elle a découvert le handisport.

Article complet.