En route vers Tokyo 2020 : Une semaine en déclarations

Le Lituanien Jonas Maciulis aux Jeux Olympiques de Rio 2016.
Le Lituanien Jonas Maciulis aux Jeux Olympiques de Rio 2016.

Partout dans le monde, les athlètes reprennent le rythme de l'entraînement. Dans certains pays, les installations sportives rouvrent progressivement et d'autres pays autorisent même la reprise des compétitions.

Tokyo 2020 a discuté avec plusieurs athlètes qui reprennent la route vers les Jeux Olympiques et Paralympiques.

Ruben Limardo : « Maintenant, je mesure le poids de ma médaille d’or de Londres 2012 pour mon pays 

Le Vénézuélien Ruben Limardo célèbre sa victoire en demi-finale de l’épreuve d’épée individuelle contre l’Américain Seth Kelsey aux Jeux de Londres 2012.
Le Vénézuélien Ruben Limardo célèbre sa victoire en demi-finale de l’épreuve d’épée individuelle contre l’Américain Seth Kelsey aux Jeux de Londres 2012.
Ian Walton/Getty Images

À l’école, les autres enfants se moquaient de moi, parce qu’ils pensaient que l’escrime était un sport ennuyeux.

Mais ma famille m’a appris à faire ce qui me rend heureux. Et pour moi, c’était l’escrime.

Cet escrimeur est l’un des deux seuls athlètes vénézuéliens à avoir accédé à la gloire olympique. Son but est de répéter cet exploit à Tokyo. Mais cette fois, ses frères seront à ses côtés.

Article complet.

Charlotte Worthington : la recette du succès 

Manchester, ANGLETERRE - 24 juillet 2019 : La Britannique Charlotte Worthington (BMX Freestyle) sur un half pipe lors de l'événement  One Year To Go de Tokyo 2020.
Manchester, ANGLETERRE - 24 juillet 2019 : La Britannique Charlotte Worthington (BMX Freestyle) sur un half pipe lors de l'événement "One Year To Go" de Tokyo 2020.
Photo par Alex Livesey/Getty Images

Vous ne réalisez pas à quel point ça fait la différence, surtout pour les filles, de voir quelqu’un comme moi suivre ce chemin et se retrouver aux Jeux Olympiques.

C’est important de voir que c’est possible, et que ce n’est pas quelque chose de réservé à la crème de la crème des êtres humains sur cette terre.

Charlotte Worthington a commencé le BMX freestyle il y a quatre ans seulement, à l'âge de 20 ans. Aujourd'hui, après une ascension fulgurante au sommet de son sport, la championne britannique et européenne a pour objectif de remporter l'or l'année prochaine à Tokyo.

Article complet.

ZHU Zhenzhen rêve de développer le tennis en fauteuil roulant en Chine

La Chinoise Zhu Zhenzhen lors du quart de finale du tennis féminin en fauteuil roulant contre la Néerlandaise Aniek van Koot aux Jeux Paralympiques de Rio 2016.
La Chinoise Zhu Zhenzhen lors du quart de finale du tennis féminin en fauteuil roulant contre la Néerlandaise Aniek van Koot aux Jeux Paralympiques de Rio 2016.
Photo de Lucas Uebel/Getty Images

J'adore être une athlète et avoir la responsabilité de rendre possible la pratique de ce sport pour tout le monde.

J'aime incarner cet esprit des Jeux Paralympiques, cette vision, l'amitié et la solidarité et le fair-play. Et pouvoir transmettre ces valeurs dans ma vie de tous les jours.

À l'Open d'Australie cette année, ZHU ZhenZhen est devenu la première joueuse chinoise de tennis en fauteuil roulant à participer à un Grand Chelem. Avec un bagage rempli de victoires et de succès, elle espère que ses efforts ouvriront la voie pour un meilleur avenir pour le tennis en fauteuil roulant dans son pays.

Article complet.

Alhambra Nievas : « J'ai toujours rêvé de participer aux Jeux Olympiques »

Alhambra Nievas est maintenant responsable du développement des arbitres au sein de World Rugby.
Alhambra Nievas est maintenant responsable du développement des arbitres au sein de World Rugby.

J'ai toujours rêvé de participer aux Jeux Olympiques.  C'était incroyable. C'était un grand honneur d'arbitrer la finale.

Quand la finale des Jeux Olympiques a commencé, mon anniversaire a commencé en Espagne. C'était le meilleur cadeau d'anniversaire de tous les temps.

Alhambra Nievas est une ancienne joueuse internationale et arbitre de rugby. Après s'être forgée une brillante réputation, cette joueuse de 37 ans a atteint le sommet de sa carrière en arbitrant la finale du rugby à 7 Australie-Nouvelle-Zélande à Rio 2016. Elle aide désormais d'autres sportifs à réaliser leur rêve pour Tokyo 2020.

Article complet.

L’Arubais Elliott Loonstra rêve de Tokyo 2020

Elliott Loonstra (à droite) est le mieux placé pour représenter Aruba aux Jeux Paralympiques de Tokyo 2020.
Elliott Loonstra (à droite) est le mieux placé pour représenter Aruba aux Jeux Paralympiques de Tokyo 2020.
Alexandre Battibugli/Agitos Foundation

Quand quelqu’un me demande ce que je fais dans la vie, je réponds que je donne des coups de pied aux gens. Alors, la personne s’étonne et dit : "quoi ?" Et là, je réponds : "non non ! Je suis un athlète !"

La petite île d'Aruba, dans les Caraïbes, pourrait envoyer son deuxième athlète à des Jeux Paralympiques. Qu'il s'agisse d'organiser des séances d'entraînement sur une plage avant que les touristes ne prennent le relais ou de participer aux Jeux Parapanaméricains de Lima 2019, Elliott Loonstra dynamise le mouvement paralympique à Aruba.

Article complet.

La quatrième pourrait être la bonne pour Maciulis

Le basketteur lithuanien Jonas Maciulis lors du premier tour de la Coupe du monde 2019 contre le Canada.
Le basketteur lithuanien Jonas Maciulis lors du premier tour de la Coupe du monde 2019 contre le Canada.
Photo de Zhizhao Wu / Getty Images

J’ai obtenu une médaille à la Coupe du monde, trois à l’Eurobasket, et ça serait mon rêve [de décrocher une médaille olympique].

Ce serait alors sûrement moi l’homme le plus heureux de Lituanie.

Il est le basketteur lituanien encore en activité le plus décoré de Lituanie. Il a remporté des médailles lors de la Coupe du monde et de l'Eurobasket. Mais une chose manque à la collection de Maciulis qui le pousse à aller de l'avant : une médaille olympique.

Article complet.