En route vers Tokyo 2020 : Une semaine en déclarations

Maria Dimitrova

Partout dans le monde, les athlètes reprennent le rythme de l'entraînement. Dans certains pays, les installations sportives rouvrent progressivement et d'autres pays autorisent même la reprise des compétitions.

Tokyo 2020 a discuté avec plusieurs athlètes qui reprennent progressivement la route vers les Jeux Olympiques et Paralympiques.

Chauffeur de pousse-pousse, peintre en bâtiment, mécanicien... mais aussi l’un des hommes les plus rapides du monde

Doha, QATAR - 5 octobre 2019 : Le Colombien Anthony José Zambrano, médaille d'argent, lors de la cérémonie de remise des médailles du 400 mètres masculin aux championnats du monde d'athlétisme de l'IAAF.
Doha, QATAR - 5 octobre 2019 : Le Colombien Anthony José Zambrano, médaille d'argent, lors de la cérémonie de remise des médailles du 400 mètres masculin aux championnats du monde d'athlétisme de l'IAAF.
Photo de Matthias Hangst/Getty Images

Le sport m’a remis sur le bon chemin.

Je suis heureux d’être un athlète dans mon pays.

Grandir en Colombie n’est pas une chose facile, et nombreux sont ceux qui doivent apprendre à gagner leur vie très jeune. Malgré cela, Zambrano n’a jamais renoncé à ses rêves.

Article complet.

Chaehyun Seo : Atteindre les sommets de ce monde

Maintenant, le report est devenu une motivation pour moi.

L'escalade sportive fera ses débuts aux Jeux Olympiques de Tokyo l'année prochaine et parmi ceux qui visent un podium figure la grimpeuse coréenne Chaehyun Seo.Seo n'a fait ses débuts chez les seniors que l'année dernière mais elle a immédiatement attiré l'attention du monde entier. Elle s'est classée n°1 (chez les femmes) lors de sa première saison senior avec un titre en difficulté à la Coupe du monde de l'IFSC (Fédération internationale de l'escalade sportive). Sa performance lui a permis de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Article complet.

Alain Bernard : « 20 ans de travail condensé en 47 secondes » 

Pékin, CHINE - 14 août 2008 : Le nageur français Alain Bernard après sa victoire en finale du 100 m nage libre en 47,21 s.
Pékin, CHINE - 14 août 2008 : Le nageur français Alain Bernard après sa victoire en finale du 100 m nage libre en 47,21 s.
Clive Brunskill/Getty Images

Juste avant le départ, j'ai senti ma jambe qui tremblait. Je me suis dit : “allez, il faut y aller”.

croyez en vous et surtout, soyez patients pour construire votre vie

Alain Bernard a remporté quatre médaille olympiques en natation. Pour Tokyo 2020, il revient sur sa carrière et parle de l’expérience qu’il propose sur le festival d’expériences d’athlètes olympiques et paralympiques en ligne d’Airbnb.

Article complet.

La star canadienne du basket-ball en fauteuil roulant Cindy Ouellet vise le podium à Tokyo

La Canadienne Cindy Ouellet lors des quarts de finale dee basketball en fauteuil roulant des Jeux Paralympiques de Londres 2012.
La Canadienne Cindy Ouellet lors des quarts de finale dee basketball en fauteuil roulant des Jeux Paralympiques de Londres 2012.
Matthew Lloyd/Getty Images

J’aimerais vraiment que notre équipe soit celle qui rapporte la première médaille paralympique au Canada après tant d’années.

Cindy Ouellet,  l’une des stars de l’équipe canadienne féminine de basket-ball en fauteuil aujourd’hui âgée de 31 ans, a passé son enfance à admirer les basketteuses canadiennes : le seul pays à avoir remporté trois médailles d’or paralympiques consécutives. Mais l’équipe du Canada n’est pas remontée sur le podium depuis sa médaille de bronze en 2004. Elle espère accomplir à Tokyo quelque chose qui lui a échappé jusqu’à présent 

Article complet.

María Dimitrova : le visage du karaté dominicain

La Dominicaine Maria Dimitrova participe à l'épreuve de kata individuel féminin lors des World Beach Games de l'ANOC.
La Dominicaine Maria Dimitrova participe à l'épreuve de kata individuel féminin lors des World Beach Games de l'ANOC.
Photo de Mark Runnacles/Getty Images for ANOC

Mes projets restent les mêmes jusqu'à présent. Il ne changent pas, c'est simplement qu'une année supplémentaire a été ajoutée au cycle olympique

Comme beaucoup d'autres athlètes dans le monde, la karatéka María Dimitrova a dû adapter ses plans en raison du report des Jeux Olympiques. L'athlète d'origine bulgare continue de s'entraîner chez elle, en République dominicaine, avec un objectif très clair : être présente lors des débuts de son sport aux Jeux Olympiques.

Article complet.

Lauren Steadman : comme si c’était la première fois

Lauren Steadman a remporté l’or aux Championnats du monde de triathlon 2018 à Gold Coast en Australie.
Lauren Steadman a remporté l’or aux Championnats du monde de triathlon 2018 à Gold Coast en Australie.
ITU Media

Chaque fois que je suis entrée dans un lieu de compétition pour représenter la Grande-Bretagne aux Jeux Paralympiques, j’ai eu l’impression que c’était comme la première fois.

Elle n’avait que 15 ans quand elle a participé à ses premiers Jeux Paralympiques à Pékin en 2008. Et l’année prochaine, à Tokyo 2020, la jeune femme de 27 ans en sera à sa quatrième participation. Même si l’athlète a évolué à travers ses années de compétition au plus haut niveau, un sentiment n’a en revanche aucunement perdu de son intensité : la fierté de représenter la Grande-Bretagne sur la plus grande scène sportive du monde.

Article complet.

Hirayama : Tokyo 2020 sera pour les joueurs du présent et du passé

Derek Stevens Photography 2020

Ils ont été les premières personnes à qui j’ai pensé.

Pour moi, ils ont en quelque sorte posé les fondations qui nous ont permis de nous qualifier l’été dernier.

Après avoir manqué les qualifications il y a quatre ans, l'équipe masculine de rugby à sept du Canada est prête à faire ses débuts aux Jeux Olympiques l'été prochain. La qualification était l'objectif de Nathan Hirayama, membre expérimenté de l'équipe nationale, mais la qualification pour Tokyo 2020 n'est pas seulement un succès pour l'équipe actuelle, mais aussi pour tous ceux qui les ont précédés.

Article complet.

Inès Boubakri : gagner l'or pour inspirer l’Afrique

Rio de Janeiro, BRÉSIL - 10 août 2016 : La fleurettiste tunisienne Inès Boubakri sur le podium des Jeux Olympiques de Rio 2016, où elle a remporté la médaille de bronze.
Rio de Janeiro, BRÉSIL - 10 août 2016 : La fleurettiste tunisienne Inès Boubakri sur le podium des Jeux Olympiques de Rio 2016, où elle a remporté la médaille de bronze.
Dean Mouhtaropoulos

Après Rio, beaucoup de filles et de femmes arabes m’ont suivi. Elles ont réalisé que tout était possible et qu’elles pouvaient accomplir leur rêve en travaillant dur

Aux Jeux de Rio 2016, Inès Boubakri est devenue la première escrimeuse africaine à remporter une médaille olympique. Avec plus de 60 médailles internationales à son actif, celle qui a quitté son pays pour réaliser son rêve sportif est qualifiée pour Tokyo 2020 et n’a qu’un seul but : décrocher l’or.

Article complet.

Elie Enock rêve d’incarner l’espoir du Vanuatu à Tokyo

Elie Enock (Vanuatu) sur un lancé pendant l’épreuve de lancer de poids F57 aux Championnats du monde d’athlétisme handisport de l’IPC 2019 à Dubai.
Elie Enock (Vanuatu) sur un lancé pendant l’épreuve de lancer de poids F57 aux Championnats du monde d’athlétisme handisport de l’IPC 2019 à Dubai.
2019 Getty Images / Bryn Lennon

Tous mes rêves ont été réduits à néant. Puis j’ai commencé le handisport, et tout a changé.

Elie Enock n’avait que 23 ans quand un accident de voiture a bouleversé le cours de sa vie.  il a fallu attendre 8 ans après son accident pour qu’elle redécouvre sa passion pour le sport. Aujourd’hui, elle compte parmi les plus grands espoirs du Vanuatu pour les Jeux Paralympiques de Tokyo 2020.

Article complet.