En route vers Tokyo 2020 : Une semaine en déclarations

Londres, ANGLETERRE - 10 août 2012 : Les médaillées d’or russes sur le podium de la remise des médailles de natation artistique (ballet) des Jeux Olympiques de Londres 2012.
Londres, ANGLETERRE - 10 août 2012 : Les médaillées d’or russes sur le podium de la remise des médailles de natation artistique (ballet) des Jeux Olympiques de Londres 2012.

Partout dans le monde, les athlètes reprennent le rythme de l'entraînement. Dans certains pays, les installations sportives rouvrent progressivement et d'autres pays autorisent même la reprise des compétitions.

Tokyo 2020 a discuté avec plusieurs athlètes qui reprennent progressivement la route vers les Jeux Olympiques et Paralympiques.

Angelika Timanina : de la natation artistique au surf

Angelika Timanina: "L’eau est mon élément naturel"
03:00

J'étais déjà championne olympique et le rêve de toute ma vie était devenu réalité.

Après une brillante carrière en natation artistique, Angelika Timania a entamé un virage singulier vers le surf.

L'ancienne nageuse russe a remporté tous les titres possibles, avec notamment l'or olympique en 2012 ainsi que les titres mondiaux et européens.

Mais après avoir échoué à se qualifier pour Rio 2016, l'athlète de 30 ans a pris une autre route pour se qualifier pour Tokyo 2020.

Article complet.

Steven Da Costa, le nouveau chercheur d’or

Le Français Steven Da Costa (en rouge) contre l’Allemand Ricardo Giegler (en bleu) lors des Jeux Européens 2015 à Baku.
Le Français Steven Da Costa (en rouge) contre l’Allemand Ricardo Giegler (en bleu) lors des Jeux Européens 2015 à Baku.
2015 Getty Images / Paul Gilham

Être champion du monde en titre ne veut rien dire. On sera tous égal.

Tout pourra se faire. Je ne sais même pas s’il y a de réels favoris.

L’athlète français de 23 ans s’est engagé dans une quête singulière : faire partie des pionniers qui remporteront la première médaille d’or olympique en karaté, qui fera ses débuts à Tokyo. Steven Da Costa est à l’image des Américains à la conquête du Far West au XIXe siècle : l’or est son unique ambition.

L'article complet.

Barbra Banda : « On veut faire quelque chose de grand »

Barbra Banda contre le Cameroun en finale du Tournoi de Qualification Olympique féminin de la CAF.
Barbra Banda contre le Cameroun en finale du Tournoi de Qualification Olympique féminin de la CAF.
FAZ

Nous devons être unies parce que si nous sommes divisées, nous ne pourrons pas avancer.

Nous devons être unies et tout sera possible

L'équipe de football féminin de Zambie entrera dans l'histoire l'été prochain, lorsqu'elle participera à ses premiers Jeux Olympiques.

Les Copper Queens ne se sont jamais qualifiées pour une Coupe du monde féminin de la FIFA et n'ont participé qu'à trois Championnats africains de football féminin.

La dernière fois que la Zambie a participé à un tournoi de football olympique, c'était à Séoul en 1988 avec l'équipe masculine.

Leur capitaine Barbra Banda est l'une des seules joueuses à évoluer dans un championnat étranger. Elle explique pourquoi cette qualification est historique et comment la Zambie peut créer la surprise.

L'article complet.

Frazer Clarke : « Le monde entier va savoir qui je suis »

L'Anglais Frazer Clarke célèbre sa victoire en demi-finale des Jeux du Commonwealth 2018 contre le Néo-Zélandais Patrick Mailata.
L'Anglais Frazer Clarke célèbre sa victoire en demi-finale des Jeux du Commonwealth 2018 contre le Néo-Zélandais Patrick Mailata.
Mark Metcalfe/Getty Images

Un an, c'est long, tout peut arriver,

mais j'ai mis 11 ans de ma vie dans les Jeux Olympiques

Le champion britannique des poids lourds s'est fait poignardé dans le cou alors qu'il fêtait la naissance de son premier enfant, s'est retrouvé au milieu d'un attentat terroriste et a été écarté des qualifications de Londres 2012 et Rio 2016. Lors du tournoi de qualification olympique pour Tokyo 2020; il n'était qu'à deux combats du précieux sésame, mais la compétition a été suspendue en raison du coronavirus. Il prépare actuellement son retour sur le ring et promet de se battre jusqu'à son dernier souffle pour la gloire olympique.

L'article complet.

Anrune Weyers : « Je continue de courir car j'ai encore ce don »

La Sud-africaine Anrune Weyers remporte le 400 m T47 féminin aux Championnats du monde de para-athlétisme du CIP à Dubaï en 2019.
La Sud-africaine Anrune Weyers remporte le 400 m T47 féminin aux Championnats du monde de para-athlétisme du CIP à Dubaï en 2019.
Bryn Lennon/Getty Images

Courir m'a aidé à développer la personne que je suis, le caractère que j'ai,

je pense que c'était le plan de Dieu pour moi en tant que personne.

La championne du monde sud-africaine aux deux participations paralympiques est plus que jamais prête à aller à Tokyo.

Elle courra armée de sa foi et aura pour mission de sensibiliser le public à la situation des athlètes handisport de son pays.

L'article complet.