Emily Seebohm : « Je ne pensais pas que je ferai aussi bien »

Emily Seebohm célèbre son record du monde du 50 m dos en 27,95 s lors des Championnats d’Australie 2008.
Emily Seebohm célèbre son record du monde du 50 m dos en 27,95 s lors des Championnats d’Australie 2008.

Vous-êtes vous déjà demandé ce qu’étaient vos athlètes favoris avant qu’ils ne deviennent des grands champions ? Chaque semaine, Tokyo 2020 vous replongera avec des vidéos uniques dans le passé des plus grands athlètes olympiques de l’histoire, avant qu’ils ne soient devenus des superstars.

Fiche d’identité

  • Nom : Emily Seebohm
  • Âge : 28 ans
  • Nationalité : Australienne
  • Profession : Nageuse

Principaux faits d’armes ?

Emily Seebohm est l’une des plus grandes nageuses de dos au monde. Elle a remporté des médailles lors des trois Jeux Olympiques qu’elle a disputés (Pékin 2008, Londres 2012 et Rio 2016). 

À Pékin 2008, elle a remporté l’or avec le relais 4x100 m quatre nages australien alors qu’elle n’avait que 15 ans. Même si elle n’est pas parvenu à se qualifier pour le 200 m dos, elle s’est tout de même hissée en demi-finale du 100 m, à une seule place de la finale après avoir terminée devant la championne olympique française Laure Manaudou.

À Londres, elle a remporté l’or en relais 4x100 m nage libre et l’argent avec le relais 4x100 m quatre nage et sur 100 m dos.

Quant à Rio, elle a de nouveau obtenu l’argent avec le relais 4x100 m quatre nage et terminé 7e de la finale du 100 m dos.

Le saviez-vous ?

À l’âge de 14 ans, Seebohm était déjà annoncée comme la prochaine star de la natation australienne. D’ailleurs, elle en était bien consciente. 

« C’est plutôt cool d’avoir des gens qui parle de toi. Je reconnais que je pourrais faire partir de la nouvelle vague de la natation, et j’espère y arriver un jour. À Pékin peut-être, mais ce n’est pas obligé. Cela peut être à Londres aussi. Ou encore après. Cela peut être n’importe quand », avait-elle confié à Olympic Channel

À l’époque, elle avait déjà l’expérience des grandes courses en ayant terminé 4e des Championnats du monde 2007 à Melbourne sur 100 m dos.

« Mon coach m’avait dit que je pourrais surement y arriver, mais je ne pensais pas que je ferai aussi bien. J’étais très contente du temps que j’ai fait. »

L’interview complète est en bas de l’article, avec des déclarations de son ancien coach Matt Brown en 2007.

Que devient-elle ?

Emily Seebohm nage toujours au plus haut niveau, à l’âge de 28 ans. Elle ambitionne de participer à Tokyo 2020 où elle espère remporter sa première médaille d’or individuelle. 

Elle a récemment changé d’entraîneur pour optimiser ses chances d’aller au Japon, après avoir échoué à se qualifier pour les Championnats du monde de natation 2019. 

Cette initiative a d’ailleurs payé puisque lors de la Coupe du monde de natation de Doha en 2019, elle a remporté l’or sur 200 m dos, juste devant sa compatriote Kaylee McKeown. C’est elle qui l’avait devancé lors des sélections australiennes pour les Championnats du monde 2019, où elle avait remporté l’argent sur 200 m dos.

Emily Seebohm à 14 ans
05:48