Duplantis atteint de nouveaux sommets, et les coureurs sur piste enchaînent les records

Le Suédois Armand Duplantis établit un nouveau record du monde de saut à la perche en plein air lors du meeting Ligue de diamant de Rome.
Le Suédois Armand Duplantis établit un nouveau record du monde de saut à la perche en plein air lors du meeting Ligue de diamant de Rome.

Le meeting Ligue de diamant de Rome a enregistré de nombreux records internationaux et nationaux.

Après avoir établi les records du monde en salle (6,17 m et 6,18 m) en février dernier, le perchiste Armand « Mondo » Duplantis a cette fois-ci inscrit son nom sur la liste des records en plein air.

Lors du meeting de Rome, le Suédois a battu un record du monde vieux de 26 ans, avec un saut de 6,15 m en extérieur. À seulement 20 ans.

Avant jeudi (17 septembre), personne n'avait jamais sauté plus haut que les 6,14 m de Sergey Bubka, réalisés le 31 juillet 1994.

« Je crois que je suis encore dans les nuages en ce moment. C'est juste une de ces sensations où l'on rêve un peu... C'est surréaliste, c'est surréaliste », a déclaré Duplantis après l’épreuve.

Avant la compétition, Duplantis a déclaré que « les attentes sont très élevées. Je ressens la pression. »

Cependant, c'est devenu une marque de fabrique du jeune athlète que d'assurer sa victoire dès le début de la compétition - après une deuxième tentative a 5,85 m, il était le seul encore en lice.

La barre a continué à monter jusqu'à atteindre 6,15m. Lors de sa première tentative, Duplantis n'a fait qu'effleurer la barre avec sa poitrine sur la descente.

Avant sa deuxième tentative, il a demandé conseil à son ami et ancien recordman du monde Renaud Lavillenie.

« J'ai demandé à Renaud si je devais m'avancer un peu parce que je l'ai touché en descendant... mais il pensait que je n'avais pas décollé aussi bien que d'habitude, alors il m'a dit de forcer un peu plus au début du saut », a expliqué Duplantis.

Et après 14 tentatives au total, Duplantis a enfin réussi.

« J'ai touché le tapis mais je ne suis pas vraiment retombé sur terre », a-t-il déclaré à la presse.

Bien qu'il détienne déjà le record du monde du saut à la perche masculin à 6,18 m - l'IAAF ne reconnaît pas le saut à la perche en salle et en plein air comme des épreuves séparées - il voulait quand même prouver qu'il était le meilleur.

« Les 6,15m étaient vraiment importants pour moi, alors je suis heureux d'avoir passer cette barre. »

« Il y a eu une sorte de confusion entre le record en salle et celui en plein air - ça a fusionné en quelques sortes. J'avais déjà le record du monde mais je voulais tout clarifier et être le meilleur en extérieur. »

View this post on Instagram

Outdoor WR!!! LFG!!! #borntofly

A post shared by Mondo Duplantis (@mondo_duplantis) on

La piste de Rome pleine de stars

Le 3 000 m hommes a été impressionnant, et a vu les trois premiers coureurs établir des records nationaux.

L'Ougandais Jacob Kiplimo a franchi la ligne d'arrivée avec le temps le plus rapide (7 min 26 s 64) depuis 2007, tandis que le deuxième, Jakob Ingebrigtsen, a établi un record de Norvège (7 min 27 s 05) et Strewart McSweyn a battu le record d'Australie et d'Océanie (7 min 28 s 02) arrivant en troisième position.

Pendant ce temps, sur le 400 m haies, le champion du monde Karsten Warholm a poursuivi sur sa lancée spectaculaire réalisant le troisième meilleur temps de sa carrière. C'est maintenant la quatrième fois ce mois-ci qu'il atteint le top 13 des meilleurs chronos de tous les temps - au total, il en détient six.

La Jamaïcaine Elaine Thompson-Herah, double championne olympique du 100 m et 200 m, a fait son retour en compétition internationale en réalisant le meilleur chrono de l'année (10 s 85).