Don Schollander : un athlète en or

L'Américain Don Schollander sur le podium du 100 m nage libre des Jeux Olympiques de Tokyo en 1964 avec la médaille d'or autour du cou. Il est accompagné du Britannique Robert McGregor, médaillé d'argent (à droite), et de l'Allemand Hans Klein, médaillé de bronze.
L'Américain Don Schollander sur le podium du 100 m nage libre des Jeux Olympiques de Tokyo en 1964 avec la médaille d'or autour du cou. Il est accompagné du Britannique Robert McGregor, médaillé d'argent (à droite), et de l'Allemand Hans Klein, médaillé de bronze.

En octobre 1964, Tokyo a accueilli ses premiers Jeux Olympiques. Pour célébrer cet anniversaire, Tokyo 2020 vous fait revivre les moments les plus incroyables et spectaculaires qui se sont déroulés il y a 56 ans. Dans cet épisode, revenons sur l'incroyable quadruplé de Don Schollander.

Le contexte

Donald Arthur Schollander - plus tard connu sous le nom de Don Schollander - est né à Charlotte, en Californie du Nord, aux États-Unis, le 30 avril 1946.

Bien que son premier sport ait été le football américain, à l'âge de 18 ans, il était le favori pour remporter l'or en natation aux Jeux Olympiques de Tokyo 1964.

Mais comment est-il devenu aussi célèbre à un si jeune âge ?

Schollander faisait partie du club de natation de Santa Clara, où il a commencé à battre des records américains sur de multiples distances. Son plus grand exploit a été réalisé un an avant les Jeux, lorsqu'il est devenu le premier à nager 200 m en moins de deux minutes (1 min 58,4 s). Il a ensuite battu ce record à neuf reprises entre 1963 et 1968.

Quelques mois avant les Jeux de Tokyo de 1964, Schollander a une fois de plus surpris le public en battant les records du monde du 200 m nage libre et du 400 m nage libre.

Tokyo 1964

Même si Schollander était le grand favori, il a réussi ce qui n'avait jamais été fait auparavant : l'athlète est devenu le premier nageur de l'histoire à remporter quatre médailles d'or en une seule édition des Jeux Olympiques (ainsi que l'athlète le plus titré de toutes les disciplines à Tokyo 1964).

Son record lui a permis de devenir l'athlète américain le plus performant aux Jeux Olympiques depuis les exploits du grand Jesse Owens à Berlin 1936.

Schollander a battu tous ses rivaux sur 100 m nage libre, 400 m nage libre, relais 4 x 100 m et relais 4 x 200 m nage libre. Ce faisant, il a également établi un nouveau record du monde sur 400 m nage libre et deux autres dans les épreuves de relais. Et bien qu'il n'ait pas réussi à battre le record du monde du 100 m nage libre, il a quand même établi un nouveau record olympique.

Fait étonnant, son épreuve préférée - le 200 m nage libre - n'était même pas au programme des Jeux Olympiques.

Don Schollander à Tokyo 1964

La suite de l'histoire

Au cours des quatre années suivantes, Schollander a continué sur sa lancée et lors des Jeux Olympiques de Mexico 1968, il a de nouveau brillé en remportant l'argent sur 200 m nage libre et l'or en relais 4 x 200m. Bien qu'il n'ait pas participé aux finales du 4 x 100 m quatre nages et du 4 x 100 m nage libre, avoir participé aux qualifications lui a permis de remporter les médailles d'or de ces deux épreuves, gagnées par l'équipe des États-Unis.

Schollander a été nommé athlète américain de l'année aux États-Unis.

Après ses succès à Mexico en 1968, l'athlète Américain n'avait plus d'attrait pour les bassins. déclarant qu’« il en avait assez de l’eau et qu’il ne prendrait ni bain ni douche dans les deux années à venir ! »

Bien qu'il ait pris sa retraite après Mexico 1968, les exploits de Schollander, qui a établi 19 records du monde au cours de sa brillante carrière, ne seront jamais oubliés.

La légende olympique, qui a aujourd'hui 74 ans, a été intronisée au United States Olympic & Paralympic Hall of Fame (Temple de la renommée olympique et paralympique des Etats-Unis) en 1983.