Discours de HASHIMOTO Seiko : la nouvelle présidente du comité d'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo lors de la première réunion de la commission exécutive

« Bonjour, chers membres de la commission exécutive.

Je suis très honorée d'avoir été élue présidente du comité d'organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo. Occuper ce poste est une grande responsabilité. C'est très solennel. Plus tôt dans la journée, j'ai proposé au premier ministre SUGA Yoshihide ma démission de mon poste de ministre d'état auprès du cabinet du premier ministre. J'aimerais remercier les membres du comité d'organisation de Tokyo pour leur soutient pendant cette période.

Démissionner de mon poste de ministre a été une grande décision, mais je suis ici aujourd'hui avec le désir de faire des Jeux de Tokyo 2020 un succès. 

Je pense que les Jeux de Tokyo 2020, qui se dérouleront dans cinq mois, doivent être un événement sûr et sécurisé et que les mesures contre le COVID-19 doivent être la priorité numéro 1. En tant que ministre des Jeux Olympiques et Paralympiques, j'ai fait de mon mieux pour soutenir différentes organisations telles que le gouvernement métropolitain de Tokyo, le comité d'organisation de Tokyo, le CIO et l'IPC. Désormais au sein du comité d'organisation de Tokyo, je vais accélérer les efforts pour mettre en place un cadre de travail collaboratif entre le gouvernement national et le gouvernement métropolitain de Tokyo pour convaincre tout le monde, autant au Japon qu'à travers le globe, que Tokyo 2020 sont des « Jeux sûrs et sécurisés ». 

De plus, ma nomination en tant que présidente est importante pour l’égalité des genres. Lors d’une récente table ronde réunissant le conseil d’administration et le bureau des directeurs du comité d’organisation, il a été décidé d’augmenter la proportion de femmes au sein du bureau des directeurs et de créer une équipe chargée de promouvoir l’égalité des genres. Je pense que nous devons nous y pencher rapidement. C’est important de créer des groupes de travail et de produire des résultats d’ici à un mois, et j’apprécie tous vos efforts en ce sens.

La diversité et l’inclusion représente la vision des Jeux de Tokyo 2020, mais j’aimerais d’abord que tous les membres du comité d’organisation expriment leur accord. J’aimerais créer un héritage qui reconnaisse tout le monde, peu importe le genre, le handicap, la race, l’orientation sexuelle, etc., et créer une société où tous peuvent coexister. 

Les Jeux de Tokyo 2020 ont été reportés pour la première fois de l’histoire olympique. Le report n’a jamais été expérimenté auparavant. Nous allons créer un groupe de travail au sein du comité d’organisation pour proposer un modèle de fonctionnement pour les Jeux Olympiques et Paralympiques dans un environnement compliqué, incluant la diversité, au CIO, à l’IPC et au gouvernement, et déterminer comment se servir de cette expérience dans le futur. 

Je pense que le sens et la mission des Jeux de Tokyo 2020 ne peuvent exister uniquement si le comité d’organisation a le pouvoir d’avoir cette vision. C’est pour cela que je souhaite mettre tous les efforts pour assurer le succès du comité d’organisation de Tokyo, en tant que présidente du comité d’organisation, et mettre le maximum de mon expérience au service de cette mission. »