Cheptegei vise le doublé 5 000/10 000 à Tokyo 2020

Monaco, MONACO - 14 août 2020 : L’Ougandais Joshua Cheptegei pose avec le drapeau de son pays devant son record du monde réalisé lors du 5000 m du meeting Ligue de diamant de Monaco.
Monaco, MONACO - 14 août 2020 : L’Ougandais Joshua Cheptegei pose avec le drapeau de son pays devant son record du monde réalisé lors du 5000 m du meeting Ligue de diamant de Monaco.

Après avoir battu les records du monde du 5 000 m et 10 000 m en 2020, le coureur ougandais veut succéder à Mo Farah aux prochains JO. 

Le nouveau roi du fond sur piste veut marquer les Jeux de Tokyo 2020 de son empreinte.

À seulement 24 ans, Joshua Cheptegei est le nouveau détenteur des records du monde du 5 000 m et du 10 000 m. Il s’est emparé de ces marques historiques en août dernier à Monaco (5 000 m) et en octobre dernier à Valence (10 000 m). Deux records restés intacts pendant plus de 15 ans, la légende éthiopienne Kenenisa Bekele ayant frappé fort avant lui.

Mais aujourd’hui, le coureur ougandais veut s’attaquer aux titres qui résistent à l’épreuve du temps : les médailles olympiques. Et logiquement, c’est le mythique doublé 5 000 m - 10 000 m que Cheptegei vise à Tokyo 2020.

« Ce serait une montagne à escalader, mais c’est à moi de relever le défi », a-t-il récemment déclaré à la BBC.

« Cela demande beaucoup d’efforts, en termes de course et de mental, mais je veux tenter le coup et remporter deux médailles d’or. »

Sur les pas de Mo Farah

Le dernier homme à avoir remporté deux médailles d’or sur ces deux épreuves n’est autre que Sir Mo Farah. L’athlète britannique a même réalisé le doublé à Londres 2012 ainsi qu’à Rio 2016. Plus fort encore, il avait chuté au début du 10 000 m au Brésil avant de rattraper le peloton et de remporter la victoire au terme d’un sprint haletant.

Après quelques années à courir sur route avec notamment une victoire au marathon de Chicago 2019, Mo Farah est de retour sur piste. À 37 ans, il a battu le record de l’heure en septembre dernier, et sera présent uniquement sur le 10 000 m, ayant annoncé qu’il ne tenterait pas le doublé en septembre dernier, à la BBC également.

Cheptegei devra donc faire face au double champion olympique britannique sur les 25 tours de piste, ce qui annonce un 10 000 m de folie le vendredi 30 juillet prochain au Stade olympique.

Mo Farah : Mes temps forts de Rio
02:23

Les meilleurs moments des Jeux Olympiques d'été 2016.

Devenir le huitième homme à réaliser le doublé

Si l’objectif est ambitieux, Cheptegei serait également satisfait d’une seule médaille d’or.

« Ce serait génial de faire le doublé, mais si je remportais l’or uniquement sur 10 000 m, je serais déjà extrêmement reconnaissant. »

L’Ouganda, pays de 41 millions d’habitants en Afrique de l’Est, compte aujourd’hui deux médailles d’or olympique. La première a été remportée par John Akii-Bua au 400 m haies des Jeux de Munich 1972, et la deuxième en marathon à Londres 2012 avec Stephen Kiprotich.

Au delà de ses deux records du monde, Cheptegei se rendra aux Jeux Olympiques dans la peau du champion du monde du 10 000 m, titre conquis en 2019 à Doha, au Qatar. S’il parvient à réaliser son objectif, il deviendra le huitième homme à réaliser le doublé olympique du 5 000 m et 10 000 m.