Caster Semenya vise la qualification au 200m pour les Jeux

Doha, QATAR - 03 mai 2019 : La Sud-africaine Caster Semenya aux abords de la ligne d’arrivée pour remporter le 800 m de l’étape qatarienne de la Ligue de Diamant.
Doha, QATAR - 03 mai 2019 : La Sud-africaine Caster Semenya aux abords de la ligne d’arrivée pour remporter le 800 m de l’étape qatarienne de la Ligue de Diamant.

« Mon rêve a toujours été, et sera toujours, de me battre au plus haut niveau du sport… J’ai donc décidé de changer le cours des événements et de concourir pour le 200 mètres », a déclaré la double championne olympique sud-africaine.

La double championne olympique du 800 mètres Caster Semenya est passé au 200 mètres et a confirmé qu’elle souhaitait pour se qualifier sur cette distance pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

La Sud-africaine a fait son annonce sur instagram juste après avoir réussi son record personnel en 23,49 au meeting de Gauteng North dans sa ville natale de Pretoria.

“Comme vous le savez-tous, je ne peux pas concourir sur le 800 mètres et défendre mon titre aux Jeux Olympiques de Tokyo cette année. Ca n’a pas été une décision facile, mais comme toujours, je suis à la recherche de nouveaux défis et je vais travailler dur et tout faire pour me qualifier et pour représenter au mieux l’Afrique du Sud. »"

View this post on Instagram

🔥BREAKING NEWS🔥

A post shared by Caster Semenya (@castersemenya800m) on

Agée de 29 ans, Semenya, tout comme deux autres médaillées de Rio sur le 800 mètres féminin, Francine Niyonsaba et Margaret Nyairera Wambui, est touchée par une différence du développement sexuel comme défini par la Fédération Internationale d’Athlétisme (IAAF).

Il a été décidé que les coureuses, en vertu de cette nouvelle réglementation, ne pourraient pas concourir dans les disciplines entre le 400 et le 1500 mètres, sauf à prendre des médicaments réduisant la testostérone.

Ce vendredi, Semenya a remporté le 200 mètres de sa province de Gauteng en battant son record personnel en 23 secondes et 49 centièmes. Soit 32 centièmes de mieux que son précédent record de 23,81 lors du Tuks track de l’Université de Pretoria le 7 mars dernier.

Le temps de qualification pour le 200 mètres féminin pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 est de 22,80.

Semenya a démarré sa saison avec une victoire sur le 300 mètres au « Classic Shootout » meeting de Johannesbourg, établissant un record national à 36,78.

Cette course du 14 février à Johannesbourg était sa première depuis juin 2019.

Par Olympic Channel.