Ben Fletcher : Judoka olympique et horticulteur le week-end

Ben Fletcher (en bleu) lors d’un événement presse organisé par l’équipe de Grande-Bretagne en amont des Jeux Olympiques de Rio 2016.
Ben Fletcher (en bleu) lors d’un événement presse organisé par l’équipe de Grande-Bretagne en amont des Jeux Olympiques de Rio 2016.

Loin des grandes stars des Jeux Olympiques, des dizaines d’athlètes doivent exercer une autre profession pour subvenir à leurs besoins. De fermiers à banquiers, les métiers sont nombreux et Tokyo 2020 se penche sur certains de ces athlètes qui espèrent jouer un rôle lors des prochains Jeux Olympiques. Cette semaine, le judoka irlandais et horticulteur Ben Fletcher.

Les données

  • Nom : Ben Fletcher
  • Âge : 28 ans
  • Pays : Irlande
  • Sport : Judo

Sa vie d’athlète

Ben Fletcher a remporté le titre de champion du monde junior en 2011 à l’âge de 19 ans, et s’est qualifié dans la catégorie -100 kg aux Jeux Olympiques de Rio 2016. Malgré ses efforts, il a perdu dès son entrée en lice contre le Géorgien Beka Gviniashvili.

À l’époque, Fletcher représentait la Grande-Bretagne mais en 2017, il a décidé d’évoluer sous les couleurs de l’Irlande, tout comme sa soeur Megan, également judokate de haut niveau.

Il a remporté sa première médaille d’or en Grand Prix dès sa première compétition en tant qu’athlète irlandais au Grand Prix de Tunis 2018. Une performance qu’il a reproduit l’année suivante au Grand Prix de Marrakech. 

Il a également remporté une médaille d’argent en Grand Slam, les compétitions les plus prestigieuses, à Dusseldorf 2018 et une médaille de bronze au Grand Slam de Baku 2019.
Fletcher occupe actuellement la 14e position au classement olympique, qui le qualifie pour les JO de Tokyo 2020. Cependant, en plus de ces deux à trois entraînements quotidiens, cinq jours par semaine, l’athlète de 28 ans doit travailler tous les week-ends en tant qu’horticulteur pour financer sa vie d’athlète.

View this post on Instagram

Bill and Ben the flowerpot men!

A post shared by Ben Fletcher OLY (@benfletcherjudo92) on

Sa vie professionelle

Après une semaine d’entraînement intense, Fletcher prend sa voiture et conduit les 135 km qui séparent son domicile de Bath (Grande-Bretagne) de sa ville natale de Wokingham, pour rejoindre la jardinerie familiale.
Tous les weekend, il se lève avant 7 h du matin pour travailler en tant qu’horticulteur. Et ce n’est pas un métier de bureau.

« Je peux faire pleins de boulots », explique-t-il. « Ils n’ont rien à voir avec un tatami de judo ! Je peux aider les clients, ranger les plantes et faire des livraisons. »

Même si le judoka aime ce qu’il fait, tant « il y a toujours du changement », il ne peut pas bénéficier du repos nécéssaire pour bien récupérer de ses entraînements.

« C’est très fatiguant, c’est clair. J’ai une semaine entière d’entraînement. La plupart des gens se reposeraient le week-end, mais je n’ai malheureusement pas ce luxe. »

C’est sa manière de réaliser son rêve olympique, et Fletcher donne l’impression d’y parvenir avec succès.

Vous pourrez suivre le périple olympique de Ben Fletcher jeudi 29 juillet 2021, lors des premiers combats de judo des -100 kg lors des Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

Ce judoka qui rêve de Tokyo 2020 en étant horticulteur le week-end. 
08:10