Badminton à Tokyo 2020 : Nouvelles procédures de qualification

Le badiste Chen Yufei lors de l’Open de Malaisie, à Kuala Lumpur.
Le badiste Chen Yufei lors de l’Open de Malaisie, à Kuala Lumpur.

La Fédération mondiale de badminton a publié sa révision du système de qualification olympique.

À la suite de l’annonce du nouveau calendrier de compétition pour 2020, la Fédération mondiale de badminton (BWF) a présenté les procédures de qualification révisées pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020. 

En raison de la disruption du système de qualification, la priorité était d’assurer aux athlètes un système de qualification juste pour les Jeux, reportés à l’été 2021. Le Comité International Olympique (CIO) et le Comité International Paralympique (IPC) ont approuvé ces amendements. 

« Ce long processus et cette consultation poussée et précieuse auprès de la commission des athlètes on permis de déterminer les meilleurs ajustements pour le système de qualification olympique et paralympique », a déclaré le secrétaire général de la BWF Thomas Lund. 

« Nous pensons que c’est une solution juste pour les athlètes, et notre priorité sera de mener à bien ces tournois de badminton et para-badminton reportés en raison du COVID-19. »

Jeux Olympiques

Tous les points accumulés pendant la période de qualification initiale seront maintenus dans le classement mondial « Race to Tokyo ». En revanche, la période de qualification a été étendue afin d’inclure un certain nombre de tournois reportés, annulés ou suspendus.

Les joueurs de République populaire de Chine et de Hong Kong, Chine, qui n’ont pas été en mesure de participer aux Championnats d’Asie par équipes 2020 en raison des restrictions de voyage, pourront récolter des points lors de l’édition 2021.

Un calendrier des compétitions de la BWF révisé pour 2021 sera prochainement révélé.

Jeux Paralympiques

Une seule compétition comptant pour la qualification aux Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 a été annulée : le tournoi international espagnol de para-badminton 2020. Il a été intégré à la nouvelle période de qualification.

À l’instar des Jeux Olympiques, tous les points accumulés pour la « Race to Tokyo » pendant la période de qualification initiale seront maintenus.

Côté français

Classé au 37e rang mondial, Brice Leverdez est en bonne position pour obtenir son billet pour Tokyo 2020 en simple masculin. QI Xuefei, n° 36 mondiale, pourrait bien le suivre chez les femmes.

Pour le moment, aucune paire française n’occupe le rang suffisant pour se qualifier en double masculin ou féminin. Mais en double mixte, Thom Gicquel et Delphine Delrue occupent actuellement le 16e rang mondial, ce qui leur offre virtuellement la 12e place qualificative sur 16 possibles.

Plus d’informations sur le site de la Fédération mondiale de badminton.

Côté français

Classé au 37e rang mondial, Brice Leverdez est en bonne position pour obtenir son billet pour Tokyo 2020 en simple masculin. QI Xuefei, n° 36 mondiale, pourrait bien le suivre chez les femmes.

Pour le moment, aucune paire française n’occupe le rang suffisant pour se qualifier en double masculin ou féminin. Mais en double mixte, Thom Gicquel et Delphine Delrue occupent actuellement le 16e rang mondial, ce qui leur offre virtuellement la 12e place qualificative sur 16 possibles.

Plus d’informations sur le site de la Fédération mondiale de badminton.