Avant d’être une star : Tom Daley

Le médaillé de bronze britannique Tom Daley pose avec sa médaille obtenue en plongeon 10 m lors des Jeux Olympiques de Londres 2012.
Le médaillé de bronze britannique Tom Daley pose avec sa médaille obtenue en plongeon 10 m lors des Jeux Olympiques de Londres 2012.

Vous-êtes vous déjà demandé ce qu’étaient vos athlètes favoris avant qu’ils ne deviennent des grands champions ? Chaque semaine, Tokyo 2020 vous replongera avec des vidéos uniques dans le passé des plus grands athlètes olympiques de l’histoire, avant qu’elles ne soient devenues des superstars.

Fiche d’identité

  • Nom : Tom Daley
  • Âge : 25 ans
  • Nationalité : Britannique
  • Profession : Plongeur

Principaux faits d’armes?

Le talent de Tom Daley en matière de plongeon a toujours été évident, même à un très jeune âge.

Il a commencé ce sport à l'âge de sept ans et, en trois ans seulement, il est devenu le plus jeune vainqueur de l'histoire du plongeon de haut vol nationale britannique junior (moins de 18 ans) en 2004, à l'âge de dix ans. En mars 2008, il a remporté une nouvelle victoire aux Championnats d'Europe à Eindhoven pour devenir le plus jeune médaillé d'or de l'histoire.

Daley a fait ses débuts olympiques aux JO de Pékin 2008, devenant le deuxième plus jeune athlète britannique masculin aux Jeux. Il a participé au plongeon synchronisé à 10 m masculin et au plongeon de haut vol individuel à 10m. Après Pékin, il a remporté deux médailles d'argent aux Championnats du monde juniors 2008, avant de remporter le Championnat du monde senior en 2009 à l'âge de 15 ans. Il a ensuite remporté deux médailles d'or aux Jeux du Commonwealth 2010, dans les épreuves individuelles et synchronisées à 10 m.

Malgré la pression de la compétition dans son pays, Daley a remporté une médaille de bronze en haut vol à Londres en 2012. Il a obtenu sa deuxième médaille de bronze olympique au plongeon synchronisé à 10 m avec son partenaire Daniel Goodfellow à Rio 2016. Dans les années qui ont suivi, il a remporté plusieurs titres lors des séries mondiales de la FINA et une médaille d'or en haut vol aux Championnats du monde 2017 à Budapest.

Daley est la première personne à recevoir trois fois le prix de jeune personnalité sportive de l'année décerné par la BBC. Ce trophée est destiné à la personnalité de moins de 17 ans qui a apporté la plus grande contribution au sport de l'année.

Le saviez-vous ?

L'amitié de longue date entre Daley et son mentor Leon Taylor remonte à 2004. Cette année-là, Taylor a remporté la première médaille olympique de plongeon britannique en 44 ans et il est naturellement devenu l'idole de l'adolescent Daley, qui n'avait que dix ans.

« Lors de mes premiers Championnats nationaux seniors, je l'ai vu et je me suis précipité vers lui pour lui demander de signer mon calendrier de plongeon britannique, ce qui m'a rendu très heureux », se souvient Daley au micro de Swim England.

Taylor, en revanche, a été très impressionné par la performance de Daley : « Si je pouvais rassembler tout ce que j'ai appris dans ma tête et le mettre dans la sienne, cela pourrait-il l'aider ? Je me demande à quel point il pourrait être bon » s'interroge-t-il.

Taylor était déterminé à être un bon mentor pour Daley. Leurs conversations ne se limitent pas aux plongeons, ils parlent aussi de la vie en général, comme l'entraînement à l'extérieur de chez soi et l'éducation des enfants. Jusqu'aujourd'hui, Daley est toujours entraîné par son mentor lorsque son entraîneur actuel, Jane Figueiredo, est absent.

Tom Daley à 14 ans
03:56

Que devient-il ?

En juillet dernier, Daley et son nouveau partenaire de plongeon Matty Lee ont obtenu leur qualification aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

« Nous l'avons fait ! Médaille mondiale et qualification olympique pour la Grande-Bretagne », comme annoncé sur Instagram, après avoir remporté la médaille de bronze à la finale de plongeon synchronisé à 10 m aux Championnats du monde de Gwangju, en République de Corée.

Dans une interview accordée au Guardian en février dernier, Daley a déclaré que les Jeux Olympiques comptaient toujours autant pour lui, mais il a également déclaré qu'il se trouvait dans un autre état d'esprit depuis qu'il est papa.

« Oui, gagner une médaille est incroyable, mais il n'y aura pas de meilleur sentiment que de revenir de l'entraînement et d'avoir Robbie [son fils] à porter dans mes bras », a-t-il déclaré. « C'est Tokyo. Je serai sur le plongeoir, je serai présent. Je prendrai une inspiration. Je verrai mon fils et mon mari dans le public. Et ça suffira ».