Avant d’être une star : Nastia Liukin

Nastia Liukin lors de la finale au sol des Jeux Olympiques de Pékin 2008, où elle a remporté la médaille de bronze.
Nastia Liukin lors de la finale au sol des Jeux Olympiques de Pékin 2008, où elle a remporté la médaille de bronze.

Vous-êtes vous déjà demandé ce qu’étaient vos athlètes favoris avant qu’ils ne deviennent des grands champions ? Chaque semaine, Tokyo 2020 vous replongera avec des vidéos uniques dans le passé des plus grands athlètes olympiques de l’histoire, avant qu’ils ne soient devenus des superstars.

Les données

  • Nom : Nastia Liukin
  • Âge : 30 ans
  • Nationalité : Américaine
  • Profession: Gymnaste
Nastia Liukin à 16 ans
07:54

Principaux faits d’armes ?

Anastasia Valeryevna Liukin, plus connue sous le nom de Nastia Liukin, est née au sein d’une famille de champions de gymnastique. Son père Valeri Liukin a remporté quatre médailles pour l’Union soviétique à Séoul en 1988, et sa mère Anna Kotchneva a été championne du monde de gymnastique rythmique en 1987.

En 1994, le père de Liukin a fondé le club d’entraînement le World Olympic Gymnastics Academy (WOGA) après avoir déménagé aux États-Unis pour enseigner la discipline aux jeunes enfants. Et déjà très jeune, Liukin montrait les signes de quelqu’un qui allait suivre les traces de ses parents.

« Elle était tout le temps avec nous dans la salle, à faire des saltos et à jouer sur les agrès. Elle copiait ce que faisaient les enfants que nous entraînions, et on a remarqué qu’elle était meilleure que les enfants plus âgées. Ma femme et moi avons décidé de la mettre dans un groupe de gym plus restreint », raconte le père de Liukin à Olympic Channel.

À l’âge de 12 ans, Liukin participait à ses premiers Championnats nationaux avec son père pour coach. Elle prenait également part aux Championnats panaméricains juniors et aidait l’équipe des États-Unis à décrocher la médaille d’or par équipe.

Malheureusement, elle n’était pas admissible pour participer aux Jeux Olympiques d’Athènes 2004 à cause de son âge. Pourtant, lors de sa première grande compétition aux Championnats du monde de 2005 à Melbourne en Australie, elle a remporté la médaille d’or aux barres asymétriques et à la poutre, ainsi que la médaille d’argent au concours général et aux exercices au sol.

L’Américaine Nastia Liukin lors de l’épreuve de poutre du concours général individuel des Jeux Olympiques de Pékin 2008.
L’Américaine Nastia Liukin lors de l’épreuve de poutre du concours général individuel des Jeux Olympiques de Pékin 2008.
Julian Finney/Getty Images

Ce qui fut suivi d’une autre performance exceptionnelle aux Championnats du monde de 2007, où elle a décroché l’or à la poutre et au concours par équipes, ainsi que l’argent aux barres asymétriques.

Au total, elle a gagné neuf médailles aux Championnats du monde (dont deux en argent à Aarhus en 2006). À partir de ce moment, Liukin était fin prête pour ses premiers Jeux Olympiques.

À Pékin 2008, elle a remporté l’or au concours général individuel femmes, l’argent à la compétition par équipes, à la poutre et aux barres asymétriques, et enfin le bronze aux exercices au sol.

Elle a décroché un total de cinq médailles, faisant d’elle la troisième gymnaste féminine la plus décorée de l’histoire et la meilleure gymnaste de Pékin 2008.

« Le simple fait d’être aux Jeux Olympiques est déjà incroyable », raconte Liukin. « Être sur le podium et entendre dire “championne olympique” devant mon nom, c’était comme un rêve devenu réalité. Je savais que ça avait été un combat serré et que j’avais donné tout ce que j’avais », déclarait-elle à USAgym.org en 2008.

Plus tard, elle a annoncé son intention de participer à Londres 2012, mais après avoir échoué à faire partie de l’équipe des États-Unis, Liukin a décidé de mettre fin à sa carrière de gymnaste professionnelle à l’âge de 22 ans.

Le saviez-vous ?

En 2010, soit tout juste deux ans avant qu’elle ne prenne sa retraite, elle a conclu un partenariat avec la Fédération américaine de gymnastique USA Gymnastics dans le but de lancer la Nastia Liukin Cup, une compétition annuelle pour les gymnastes juniors qui sert de premier tremplin vers les compétitions de l’élite en devenir sur la scène nationale. Ce concours existe maintenant depuis 10 ans, sa dernière édition ayant eu lieu en mars 2020.

Liukin est également une chef d’entreprise de talent avec sa propre ligne de vêtements de gym, son site Internet mode et beauté et sa propre plateforme de mise en contact d’athlètes féminines avec des mentors tels que d’autres anciens olympiens.

Elle s’est aussi essayée au commentaire sportif, au blog et fit quelques apparitions dans des films et à la télévision.

Que devient-elle ?

Liukin est une gymnaste dans l’âme.

Avec le report des Jeux de Tokyo 2020, Liukin s’est demandée comment les athlètes allaient bien pouvoir continuer leur entraînement olympique pendant la pandémie de COVID-19.

Elle a renégocié l’accord de l’une de ses lignes de vêtements de façon à reverser une partie des bénéfices aux salles d’entraînements touchées et actuellement fermées pour cause de confinement.

En mai 2020, elle a lancé une collecte de fonds pour aider les salles de gymnastique américaines menacées de faillite à cause de la pandémie.

« J’essaie juste de faire tout mon possible, en espérant que cette petite contribution puisse avoir un grand impact pour quelques-unes de ces salles », déclare Liukin.

« J’aimerais pouvoir aider toutes les salles qui existent, et j’encourage tous ceux qui le veulent et le peuvent à aider, qu’il s’agisse de leur communauté locale ou d’un soutien émotionnel ou financier, peu importe ce qu’ils peuvent faire pour venir en aide aux petites affaires durant cette période difficile », dit-elle à TeamUSA.org.