Avant d’être une star : Allyson Felix

Rio de Janeiro, BRÉSIL - 20 août 2016 : L’Américaine Allyson Felix lors du relais 4 x 400 m des Jeux Olympiques de Rio 2016.
Rio de Janeiro, BRÉSIL - 20 août 2016 : L’Américaine Allyson Felix lors du relais 4 x 400 m des Jeux Olympiques de Rio 2016.

Vous-êtes vous déjà demandé ce qu’étaient vos athlètes favoris avant qu’ils ne deviennent des grands champions ? Chaque semaine, Tokyo 2020 vous replongera avec des vidéos uniques dans le passé des plus grands athlètes olympiques de l’histoire, avant qu’ils ne soient devenus des superstars.

Fiche d’identité

  • Nom : Allyson Felix
  • Âge : 34 ans
  • Nationalité : Américaine
  • Profession : Sprinteuse
Allyson Felix à 17 ans
03:52

Principaux faits d’armes ?

Après Judith Cuthbert, Allyson Felix est la seconde athlète à remporter l’or olympique dans trois disciplines différentes (100 m, 200 m, 4 x 400 m). C’est également l’athlète féminine la plus titrée de l’histoire des compétitions internationales, avec six médailles d’or et 13 titres de championne du monde.

Elle a remporté son premier titre mondial sur 200 m à l’âge de 19 ans et détient le record du monde du relais 4 x 100 m. Pour résumer, Allyson Felix a remporté tout ce qu’elle pouvait en tant que sprinteuse, et ce n’est probablement pas fini.

Le saviez-vous ?

À 14 ans, lorsqu’elle a débuté la course à pied à l’école, elle était surnommée « Chicken legs » ( jambes de poulets ). À l’époque, peu de personnes pensaient qu’elle pourrait aller si loin. Mais malgré son petit gabarit, elle a très rapidement progressé. Elle avait 17 ans lorsqu’elle a battu le record du monde junior sur 200 m, en 22,11 s. Un an plus tard, elle remportait sa première médaille olympique à Athènes 2004) l’argent sur 200 m. À 19 ans, elle est devenue la plus jeune championne du monde de l’histoire avec un temps de 22,16 s. 

Pat Connoly, qui a entraîné la médaillée d’or du 100 m à Los Angeles 1984 Evelyn Ashford, l’avait prédit en 2003 : « Une très longue carrière l’attend devant elle. Elle pourra encore être performante après 30 ans. Il n’y a pas de limite pour Allyson, mais cela prendra du temps. » Il avait tort sur une chose. Cela n’a pas pris tant de temps que cela.

Que devient-elle ?

En novembre 2018, Allyson a donné naissance à une petite fille nommée Camryn, née prématurément en césarienne. Huit mois plus tard, elle était de retour en compétition, espérant se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

« Je pense beaucoup à Tokyo. C’est toujours dans un coin de ma tête. » admet-elle. L’année dernière lors des Championnats du monde d’athlétisme à Doha, elle avait l’air plutôt en forme : Felix a remporté ses 12e et 13e titres de championne du monde, dépassant Usain bolt dans le classement des titres mondiaux en athlétisme.

Elle travaille également avec l’USADA, l’agence anti-dopage américaine, dans la lutte contre le dopage. Elle a déclaré : « Tout ce que je peux faire pour prouver que je suis propre, même me lever et conduire ma voiture à 5 h du matin, je veux le faire pour montrer que je n’utilise pas de produits dopants. »