L’artisanat japonais en vedette au Centre de Gymnastique Ariake

Showcasing true Japanese craftsmanship at Ariake Gymnastics Centre

La semaine a été excitante pour le Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo (Tokyo 2020) avec l’ouverture officielle du Centre de Gymnastique Ariake. 

En juillet prochain, le site situé juste à côté du village Olympique et en face du site du BMX ouvrira ses portes aux fans olympiques et paralympiques du monde entier. 

Avec une capacité de 12 000 spectateurs, le Centre de Gymnastique Ariake ne sera pas seulement dévolu à la gymnastique, qui verra probablement les championnes du monde Simone Biles et Nikita Nagornyy se battre pour l’or, mais aussi à la boccia paralympique. 

Lors de la construction du centre plus tôt cette année, Tokyo 2020 a discuté avec les travailleurs impliqués dans les travaux.

Someya Shuchi, qui compte trois décennies dans l’industrie du bâtiment, travaillait pour la première fois pour un projet d’une telle ampleur. « C’est un édifice incroyable avec énormément d’espace. Il a été construit majoritairement en bois, une première pour moi », s’est-il émerveillé. « J’espère que les spectateurs se plairont dans ce gymnase et qu’ils apprécieront le design boisé unique et traditionnel du Japon ». 

Dans le passé, la zone autour du Centre de Gymnastique Ariake, qui se trouve dans la Baie de Tokyo, était utilisée pour stocker du bois. Ce qui a inspiré le concept du design « Un vaisseau en bois dans la baie ». 

Le mélèze utilisé provient exclusivement des préfectures d’Hokkaido et Nagano. Le bois, qui sera rendu aux préfectures, fait partie de l’effort continu de Tokyo 2020 pour réaliser des Jeux durables et verts en limitant l’impact environnemental à la construction de nouveau sites. 

Le bois est très présent sur le site et a été incorporé via des méthodes de construction japonaises traditionnelles, y compris un toit arche d’une envergure de 88 mètres.

Nagamachi Yugo, qui faisait partie de l’équipe qui a développé cette arche, a dit avoir commencé à voir le site prendre forme lorsque l’arche a été montée. « Juste le fait de pouvoir m’asseoir dans cet endroit que j’ai contribué à bâtir, cela dit beaucoup sur l’importance de ce site pour moi », dit-il. 

« Ce sont les Jeux Olympiques, un événement global comme aucun autre, nous devons tout donner et montrer le vrai artisanat japonais. »

Le Centre de Gymnastique Ariake a été terminé cette semaine, prouvant ainsi que les préparations pour Tokyo 2020 sont parfaitement dans les temps.
Le Centre de Gymnastique Ariake a été terminé cette semaine, prouvant ainsi que les préparations pour Tokyo 2020 sont parfaitement dans les temps.

Tokyo 2020 utilisera un mélange de sites existants, temporaires et permanents, soulignant sa volonté de réaliser des Jeux durables tout en créant des espaces où les générations futures pourront exercer des activités sportives et participer à des événements tous ensemble.