Akani Simbine réussit le 100 m le plus rapide de 2020

Gold Coast - AUSTRALIE - 09 evil 2018 : Le Sud-africain Akani Simbine célèbre sa victoire sur le 100 m des Jeux du Commonwealth 2018 en Australie.
Gold Coast - AUSTRALIE - 09 evil 2018 : Le Sud-africain Akani Simbine célèbre sa victoire sur le 100 m des Jeux du Commonwealth 2018 en Australie.

L’athlète sud-africain a couru son 100 mètres en 9 ,91 secondes pour l’ouverture de sa saison à Pretoria, en Afrique du sud.

Ce samedi aux Championnats du Gauteng Nord de Pretoria, Akani Simbine a posé les bases de la saison de sprint en réalisant un temps canon de 9,91 secondes. Ni plus ni moins que le temps le plus rapide jamais réussi sur le territoire sud-africain.

Le champion du Commonwealth a réalisé un départ explosif pour entamer sa saison olympique comme il le souhaitait, n’échouant qu’à 2 centièmes de son record national réussi en Hongrie en 2016, 9,89 secondes.

Au Tuks track à Pretoria, Simbine a survolé le meeting en remportant ces trois tours de qualification. En demi-finale il courait déjà en 10,03 et manquait d'un rien de passer sous la barre des 10 secondes dans sa dernière course de la journée, avec 10,01. Son partenaire de Rio 2016 Henricho Bruintjies (10,08) et le finaliste du relais au Championnat du monde 2019 Simon Magakwe (10,31) terminaient respectivement deuxièmes et troisièmes.

« Le plan était de réussir de bons temps parce qu’il se pourrait bien que ce soit l’une des seules opportunités de concourir. N’importe quelle chance que nous ayons de courir, il faut donc y aller à fond », expliquait Werner Prinsloo, l’entraîneur de Simbine, au micro de Times Live.

Le doublé à Tokyo 2020

Le sprinteur de 26 ans a l’intention de doubler 100 et 200 mètres à Tokyo. Champion d’Afrique, il espère garder le niveau entrevu l’an passé. Simbine a en effet réussi une excellente saison, en remportant notamment la Diamond League aux Jeux anniversaires de Londres et en se qualifiant pour la finale des Mondiaux, où il a terminé quatrième en 9,93 derrière le vainqueur Chris Coleman.

« Je dois juste me concentrer pour améliorer ma course et être plus clinique aux moments importants, ce qui m’aidera à être un meilleur sprinteur de championnat », avait-t-il déclaré au Citizen après la première course de sa saison au meeting Backtrack Newton Classic Shootout meeting à l’Université de Johannesbourg en février.

Lors de sa première sortie en extérieur, il avait couru le 150 mètres en 15 secondes pile.

L’autre star au meeting de Prétoria n’était autre que la double championne Olympique du 800 mètres Caster Semenya, qui a remporté le 200 mètres en réussissant son record personnel en 23,49. Elle espère réussir les minimas de 22,80 et se qualifier pour Tokyo 2020 dans la discipline.

Par Olympic Channel.