Abhinav Bindra décroche l'or avec une carabine déréglée

De gauche a droite, le médaillé d'argent Chinois Zhu Qinan, le médaillé d'or indien Abhinav Bindra et le médaillé de bronze finlandais Henri Hakkinen après la finale du carabine à air 10m aux Jeux Olympiques de Pékin 2008.
De gauche a droite, le médaillé d'argent Chinois Zhu Qinan, le médaillé d'or indien Abhinav Bindra et le médaillé de bronze finlandais Henri Hakkinen après la finale du carabine à air 10m aux Jeux Olympiques de Pékin 2008.

Les Jeux Olympiques regorgent de champions, de records et de merveilleuses histoires mais le plus grand événement sportif du monde a également été le théâtre de scènes très originales, étranges, émouvantes, tristes ou cocasses. Chaque semaine, nous vous sortons des archives l’une de nos meilleures histoires. Aujourd’hui, la victoire historique d'Abhinav Bindra aux Jeux de Pékin 2008.

Le contexte

Bien qu'elle compte plus d'un milliard d'habitants, l'Inde se repose sur un champion pour remporter l'or aux Jeux Olympiques de Pékin 2008. Le sous-continent indien tout entier attendait ce succès et tous les yeux étaient rivés sur Abhinav Bindra, un tireur à la carabine timide et introverti de 25 ans. Quand à lui, il se préparait dans le plus grand des calmes pour changer le cours de l'histoire sportive indienne.

Né dans la pittoresque ville indienne de Dehradun en 1982, Bindra n'était pas intéressé par le cricket, le football ou le hockey. Son truc, c'était le tir.

À tout juste 15 ans, Bindra a été sélectionné pour faire partie de la sélection indienne des Jeux du Commonwealth de 1998. Il s'est également qualifié pour Sydney 2000 en tir à la carabine à air comprimé à 10 m. Le monde du tir a commencé à remarquer son talent suite à ses médailles d'or aux Jeux du Commonwealth 2002 et 2006, ainsi qu'au Championnat du monde 2006.

Bien qu'il aie établi un record olympique pendant les qualifications (597/600 points), Bindra passera à côté d'une médaille olympique aux Jeux d'Athènes en 2004, n'atteignant pas la barre des 100 points en finale.

La finale

Durant la préparation pour Pékin 2008, Bindra a dû faire face à une série de blessures. Mais grâce à sa détermination et à une approche méticuleuse, rien ne l'a dissuadé. Quelque part au fond de lui, Bindra savait que Pékin était sa meilleure chance de remporter une médaille olympique après être rentré les mains vides de Sydney et d'Athènes.

Bindra a bien démarré en carabine à air à 10 m en marquant 597 points pour terminer quatrième des qualifications. Il était en confiance mais quelques minutes avant la finale, il s'est rendu compte que sa carabine était « déréglée ».

« Juste cinq minutes avant la grande finale, je me suis rendu compte que la visée de mon fusil était un peu déréglée. J'étais complètement paniqué, mais curieusement, en me préparant pour Pékin, je m'étais aussi entraîné à gérer ce genre de situation », a-t-il déclaré en se souvenant de la finale.

La grandeur d'un athlète réside dans sa capacité à faire face à des imprévus, et Bindra n'a pas fait exception. Il a remporté sa première médaille olympique, malgré une carabine déréglée au dernier moment.

Le champion olympique en titre, le Chinois ZHU Qinan, attendait de pouvoir profiter de chaque erreur. Il était en pleine forme et bénéficiait du soutien de son public.

Une carabine déréglée, la panique gagnant son esprit, et un adversaire de classe mondiale... Tout pesait contre Bindra. Mais dans un renversement de situation extraordinaire, il enregistrait plus de 10 points à chaque tir avant de terminer sur un tir quasi-parfait de 10,8 pour décrocher l'or.

Ses scores en finale : 10,7, 10,3, 10,4, 10,5, 10,5, 10,5, 10,6, 10,0, 10,2 et 10,8.

« Ces 10 tirs ils étaient magiques. La stabilité, le timing, l'exécution, c'étaient les meilleurs coups de ma vie... Je me suis dit que je ne pouvais pas faire mieux », se souvient-il.

L'Indien Abhinav Bindra après sa médaille d'or en carabine à air 10 m aux Jeux Olympiques de Pékin 2008.
L'Indien Abhinav Bindra après sa médaille d'or en carabine à air 10 m aux Jeux Olympiques de Pékin 2008.
Photo de Jeff Gross/Getty Images

Les conséquences

L'exploit de Bindra à Pékin 2008 reste inégalé dans le sport indien. À ce jour, il est toujours le seul médaillé d'or olympique de la nation en individuel. La chance n'a peut-être pas toujours été de son côté à Pékin, mais son génie et sa détermination lui ont permit d'ajouter son nom dans l'histoire du sport.

Après avoir décroché l'or à Pékin, Bindra a continué sur sa lancée en remportant des médailles aux Jeux du Commonwealth et aux Jeux asiatiques. Son ultime participation aux Jeux de Rio 2016 a également été remarquée, puisqu'il a raté la médaille d'un cheveu, terminant quatrième de l'épreuve de carabine à air 10 m.

En tant qu'homme qui a consacré toute sa vie au tir, Bindra ne regrette pas sa carrière. Cependant, malgré l'or qu'il a remporté, il se demande encore comment son fusil a pu se dérégler avant la finale de 2008.